Formule 1

Leclerc est déçu même s’il est passé en Q3 en médiums

Il partira 12e avec la pénalité

Recherche

Par Alexandre C.

12 décembre 2020 - 17:29
Leclerc est déçu même s’il est passé (...)

Charles Leclerc n’aura pas, comme à Sakhir, réussi à propulser sa modeste SF1000 en deuxième ligne : le Monégasque devra se concentrer de la 9e place en qualifications, aujourd’hui à Abu Dhabi.

Il partira 12e sur la grille de demain, puisque il avait écopé de 3 places de pénalité à la suite de son départ brouillon à Sakhir dimanche dernier, tamponnant Sergio Pérez.

Il y avait tout de même un gros motif de satisfaction pour le jeune pilote de Maranello : il s’est qualifié en médiums en Q2 !

« Je suis un peu déçu car j’aurais aimé que nous puissions faire quelque chose de plus en Q3, ce que nous n’avons pas fait. »

« Nous avons eu beaucoup plus de difficultés en Q3 avec la température des pneus pour une raison quelconque. Nous devons donc comprendre cela, mais nous sommes heureux d’être passés en Q3 en médiums. »

« Le problème était de garder les pneus frais vers la fin du tour. Nous avons été confrontés à une surchauffe dans le dernier secteur, ce qui nous a fait perdre pas mal de temps au tour. »

Que faire depuis la 12e place en course, quand on connaît le rythme de course faiblard des Ferrari cette saison ? Comment aussi se défaire rapidement des deux Renault en début d’épreuve ?

« Je ne pense pas que ce soit si mal à la fin [de partir derrière les Renault], parce que nous aurions choisi les médiums si nous avions eu le libre choix. Heureusement, nous avons fait du bon travail en Q2, ce qui nous permet de démarrer avec notre pneu préféré. »

« Il aurait été beaucoup plus difficile de démarrer avec les tendres parce que... j’aurais pu avoir un avantage pendant deux tours. Mais après cela, nous savons tous qu’ils chutent beaucoup avec la dégradation. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less