Leclerc détaille son ’processus’ pour gérer ses erreurs

Le pilote Ferrari réfléchit à son état d’esprit lors de l’erreur

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 août 2022 - 13:46
Leclerc détaille son 'processus'

Ferrari a connu de nombreux déboires cette année, avec plusieurs courses perdues pour Charles Leclerc sur des erreurs stratégiques ou des pannes mécaniques. Le Monégasque reste toutefois confiant pour l’avenir avec la Scuderia, et il explique ce qui lui donne cet espoir.

"La façon dont nous travaillons, parce que je sais combien il a été difficile ces dernières années de revenir là où nous sommes" explique Leclerc. "Et je sais que nous sommes arrivés à ce niveau parce que pendant deux ans nous avons travaillé sur ces faiblesses de la voiture."

"Donc, nous avons encore des faiblesses et nous devons travailler dessus. Mais si nous travaillons aussi bien que nous l’avons fait ces deux dernières années sur les autres faiblesses, je suis sûr que nous les surmonterons."

Des réactions différentes face à la défaite

Le vainqueur de trois courses cette année révèle qu’il ne vit pas de la même manière les défaites, selon la raison pour laquelle Ferrari manque les victoires, expliquant qu’il est plus sévère avec lui-même qu’avec son équipe.

"Cela dépend. Je suis extrêmement dur avec moi-même. Il est donc beaucoup plus difficile de gérer mes propres erreurs que celles de l’équipe, même si nous formons évidemment une seule équipe et que nous perdons et gagnons ensemble."

"Je suis toujours plus sévère quand c’est moi qui fait l’erreur, et évidemment la France a été l’une de celles qui m’ont fait un peu mal. Imola aussi un peu, même s’il n’y avait pas beaucoup de points en jeu parce que j’ai pu revenir sur la piste."

"Mais chaque fois que je traverse une période difficile, je passe par le même processus que je disais avant, en essayant d’analyser ce qui n’allait pas. Et c’est surtout mentalement. Quel est l’état d’esprit que j’avais à ce moment précis de la course qui m’a poussé à dépasser la limite et à faire une erreur ?"

"En parler semble assez facile, mais il n’est pas toujours facile de déterminer exactement ce qui se passe dans votre tête à ce moment-là. Mais je pense que c’est une de mes forces et que cela m’aide à m’améliorer en tant que pilote à chaque fois que je fais une erreur."

"Chaque individu réagira d’une manière différente. C’est ma façon de réagir. Et j’ai toujours pensé qu’il était bon d’être honnête avec soi-même et d’en tirer profit."

"Ne pas perdre du temps" à se chercher des excuses

Leclerc n’a pas envie de se chercher des excuses quand il est en tort : "Je ne vois vraiment pas l’intérêt de le cacher. Et parfois il est tellement évident pour tout le monde que l’erreur vient du pilote, je ne comprends pas les pilotes qui essaient d’avoir des excuses avec le vent ou autre."

"Je veux dire, parfois ça peut arriver. Un accident sur 200, il peut se passer quelque chose de très étrange. Mais je n’aime pas perdre du temps en trouvant des excuses, parce que c’est exactement à ce moment-là que vous commencez à perdre du temps, et vous n’avancez pas."

"C’est aussi une bonne chose pour les gens qui travaillent autour de moi, car ils savent que si je fais une erreur, je serai très honnête et j’espère que ce sera la même chose pour eux. Ainsi, tout le monde peut apprendre plus rapidement et c’est le cas chez Ferrari."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos