Leclerc défend Binotto et ressent plus de passion que de pression à Monza

Un week-end difficile par rapport à Red Bull l’attend-il ?

Recherche

Par Alexandre C.

8 septembre 2022 - 17:04
Leclerc défend Binotto et ressent (...)

Il y aura certainement de l’ambiance à Monza ce week-end, du côté de Ferrari : le constructeur fêtera ses 75 ans en sport automobile et une livrée jaune (et des combinaisons jaunes) seront de sortie pour l’occasion.

Charles Leclerc, vainqueur à Monza dans une ambiance de rêve en 2019, s’attend à vivre une autre belle expérience autour de l’Autodromo.

« C’est une expérience différente car je suis habillé en jaune, une couleur spéciale pour célébrer le 75e anniversaire de Ferrari. La semaine à Monza est chargée et folle pour nous, mais c’est un sentiment incroyable. Les fans et les gens vous font sentir comme chez vous. »

« La première fois que j’ai vu Monza, c’était en 2014, pour ma première année en monoplace. J’ai une très mauvaise mémoire, mais je pense que c’est ici que j’ai remporté ma première victoire en monoplace. J’ai donc toujours aimé ce circuit. »

Recevoir autant de soutien du public italien, est-ce une source de pression supplémentaire pour Ferrari et Charles Leclerc ?

« C’est un pur plaisir, vous ressentez les attentes. Vous voyez que tout le monde est de votre côté et soutient Ferrari. Je le prends plus comme une motivation que comme une pression. En sortant de l’hôtel, il est difficile de se rendre sur la piste. »

« Pour moi, c’est un plaisir de piloter une Ferrari à Monza. »

Une désillusion à la maison ?

Cependant sur la piste, les sourires risquent-ils de s’effacer pour la Scuderia ? La monoplace rouge-jaune ne devrait pas particulièrement aimer les lignes droites du circuit - moins que la Red Bull en tout cas théoriquement.

A quoi s’attend donc Charles Leclerc ?

« Ce sera un week-end assez difficile, du moins sur le papier. Nous nous attendons à une Red Bull plus forte. Ce n’est pas un circuit dont les caractéristiques conviennent à notre voiture. Mais nous espérons avoir une bonne surprise et dépasser les attentes. »

« Parce que nous sommes plus rapides dans les virages que dans les lignes droites et sur un circuit comme celui-ci, cela pourrait ne pas être suffisant. Cependant, cette année a été marquée par de nombreuses surprises positives et négatives et nous ferons tout pour surpasser nos attentes. »

Sur le papier aussi, Ferrari devrait être la deuxième force : devant Mercedes mais loin devant Red Bull ?

« Nous nous attendons à ce que Red Bull soit plus fort. Les caractéristiques de la piste ne correspondent pas exactement à notre voiture, oui. »

« Si l’on compare avec Red Bull en particulier, parce que c’est l’équipe un peu plus constant tout au long de l’année, leur principale force cette année est la vitesse en ligne droite. Nous semblons être un peu plus rapides dans les virages, mais sur des circuits comme celui-ci, ce n’est pas suffisant pour récupérer l’avantage qu’ils ont sur les lignes droites. »

« Par rapport à Mercedes ? il est difficile de faire des prédictions pour ce week-end, ils ont eu des hauts et des bas. »

Leclerc balaye les rumeurs sur Mattia Binotto

En cas de nouvelle désillusion, la situation de Mattia Binotto pourrait encore être fragilisée.

Que pense Charles Leclerc des bruits de couloir (lancés par la presse transalpine), laissant entendre que son directeur d’écurie ne serait plus en odeur de sainteté à force de couacs ?

« Il y a toujours des rumeurs autour d’une équipe de Formule 1 et surtout avec Ferrari, mais je pense que ce qui est important dans ces moments-là, c’est de ne pas se laisser distraire par ce qui se dit. »

« Nous sommes très unis en tant qu’équipe et je pense que nous devons continuer comme ça. Nous avons montré que nous avons été excellents de l’année dernière à cette année avec ce genre de performance et nous devons continuer dans cette direction. »

« Je n’ai pas entendu cette rumeur en particulier mais évidemment nous devons nous concentrer sur notre propre travail. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos