Formule 1

Leclerc, de l’accident en EL2 à la 4e place en qualifications

Le pilote Ferrari n’en demandait pas tant à Djeddah

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 décembre 2021 - 19:52
Leclerc, de l’accident en EL2 à la (...)

Charles Leclerc a signé une nouvelle performance de choix en Arabie saoudite, en qualifiant sa Ferrari SF21 en quatrième place, derrière les deux pilotes de Mercedes F1 et Max Verstappen. Il avoue qu’il n’espérait pas faire aussi bien

"Oui, surtout après un vendredi qui s’est terminé de la mauvaise manière, dans le mur, et dans un virage rapide" note Leclerc. "Donc on perd pas mal confiance avec la voiture, et depuis ce matin, le boulot était de reprendre confiance, d’y aller étape par étape et de pousser un peu plus."

"Dans le dernier tour en Q3, j’y suis allé a fond, j’ai gagné deux dixièmes de seconde dans le virage 22. J’ai failli retourner voir le mur, une nouvelle fois, mais j’ai réussi à rester sur la piste."

Leclerc note que les pneus médiums, avec lesquels il prendra le départ, sont piégeux pour la voiture : "Alors en médiums c’est très compliqué, j’ai eu beaucoup de mal tout au long de la Q2. Si on regarde les caméras embarquées, j’avais beaucoup de mal à garder la voiture au même endroit où Carlos est sorti."

En effet, Carlos Sainz a fait deux erreurs au même virage en médiums. En tendres, Leclerc était dans une autre configuration en termes d’équilibre : "Et en pneus tendres, l’équilibre de la voiture changeait complètement. Donc c’était un peu galère de passer d’une gomme à l’autre mais de mon côté, ça s’est bien passé."

Vidéo - La grille de départ du GP d’Arabie saoudite 2021 :

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less