Leclerc croit à un retour à la normale après les problèmes de Mexico

"Nous avions moins de grip que les autres avec les pneus"

Recherche

Par Franck Drui

31 octobre 2022 - 17:01
Leclerc croit à un retour à la normale

Charles Leclerc est convaincu que les problèmes survenus lors du Grand Prix du Mexique ne se reproduiront pas lors des dernières courses de 2022.

Le pilote Ferrari a terminé sixième, en tant que dernier pilote dans le tour du leader, à 68 secondes du vainqueur de la course Max Verstappen hier.

Il a été aux prises avec une voiture peu maniable et une puissance erratique lors des qualifications, des problèmes qui n’ont été que partiellement résolus en course (à lire ici).

Les deux pilotes Ferrari ont rapporté que les performances de la voiture semblaient souffrir davantage de la haute altitude et de l’air raréfié de Mexico que leurs rivaux.

"Nous avons eu des problèmes spécifiques à la voiture, c’était ponctuel, c’était juste ici à cause de l’altitude. Nous avions moins de grip que les autres avec les pneus pour compenser la perte d’appuis (dû à l’air moins dense, ndlr)," assure Leclerc.

"Alors j’espère que pour la prochaine course, je serai de retour à la normale."

Leclerc a admis que le Grand Prix s’était avéré encore plus difficile pour Ferrari qu’il ne l’avait prévu.

"En entrant dans la course, même si je suis optimiste à chaque fois que j’entre dans une course, je savais que ça allait être difficile. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit si difficile et que je sois aussi loin des gars devant."

Mais il voit de bonnes raisons d’attendre mieux des courses de fin de saison au Brésil et à Abu Dhabi.

"J’espère que ce ne sera pas pire que ça parce que je ne m’attends pas à une course pire que ça. C’était probablement l’une des pires courses avec Spa. Mais je crois honnêtement que c’est un cas unique. Pour l’avenir, nous devons comprendre ce que nous pouvons faire dans ces conditions pour que nous soyons meilleurs."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos