Leclerc consolé par Binotto, Sainz et même Marko !

"Personne dans cette équipe ne remettra jamais en question notre confiance en lui"

Recherche

Par Olivier Ferret

25 juillet 2022 - 09:33
Leclerc consolé par Binotto, Sainz (...)

Même les rivaux les plus proches de Ferrari et Charles Leclerc ont regretté l’accident de dimanche qui a gâché un tête-à-tête passionnant à venir avec le leader du championnat, Max Verstappen.

Le pilote né à Monaco menait le GP de France au Paul Ricard lorsqu’il a perdu le contrôle de sa F1-75 et a heurté les barrières.

Un premier appel radio à propos de l’accélérateur a soulevé des soupçons selon lesquels Leclerc avait en fait subi un problème technique - mais le pilote de 24 ans a rapidement accepté le blâme.

"Si nous finissons par perdre le championnat, je saurais quelle en sera la raison," a-t-il admis.

"Pour la seconde moitié de la saison, je sais que je dois être au top si je veux être champion du monde."

Leclerc n’a que quelques jours pour se ressaisir avant la dernière course avant la pause estivale de la F1, en Hongrie ce week-end. Lorsqu’on lui a demandé comment il allait se préparer, il a répondu : "je vais m’enfermer chez moi et ne sortir que quand je dois prendre l’avion pour aller à Budapest. Je veux juste rester seul."

Des mots durs envers lui-même mais plusieurs personnalités sont venus le défendre, à commencer par le patron de l’équipe, Mattia Binotto.

"Charles est un champion et personne dans cette équipe ne remettra jamais en question notre confiance en lui. Nous avons perdu de nombreux points de différentes manières, et nous gagnerons des points d’autres manières. Tournons la page. Cela n’a aucun sens de discuter d’une erreur d’un champion comme lui. Nous pensons déjà à la Hongrie."

Chez Red Bull, Christian Horner a aussi eu de bons mots pour le Monégasque.

"C’est vraiment dommage que nous ne sachions pas comment la course se serait terminée. Mais je ne qualifierais pas Leclerc de ’pilote à accidents’. Max et lui se mettent beaucoup de pression, conduisant des voitures au-delà de leurs capacités, sur un fil. Nous considérons donc que la malchance de Charles est notre chance, mais au cours de la saison, le pendule oscille d’abord dans un sens, puis dans l’autre."

Même bons mots du côté du Dr Helmut Marko qui a eu une certaine sympathie pour l’inconsolable Leclerc.

"C’est dommage ce qui est arrivé à Leclerc. Cela aurait été un combat de haut niveau dans lequel nous aurions probablement eu un avantage. C’est aussi dommage qu’avant cela, il ait déjà abandonné deux fois à cause de problèmes de moteur. C’est dommage que des erreurs continuent de se produire dans un si grand duel. Cela nous prive d’un championnat exceptionnel."

Le coéquipier de Leclerc, Carlos Sainz, a également défendu son voisin de garage.

"Je fais des erreurs, Charles a fait des erreurs et Verstappen fera des erreurs. Nous allons tous à la limite et c’est ce qui arrive parfois."

A noter que Stefano Domenicali, ancien patron de la Scuderia et actuel PDG de la F1, a également eu de bons mots pour Leclerc.

"Ce fut une journée difficile pour Charles, mais il a fait preuve d’une grande dignité dans sa réaction et il nous rappelle à nouveau à quel point ces jeunes hommes sont incroyables."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos