Formule 1

Leclerc assure que sa relation avec Vettel n’a pas changé

Malgré l’incompréhension de la Q3 à Monza

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 septembre 2019 - 15:02
Leclerc assure que sa relation avec (...)

Charles Leclerc ne pense pas que l’incident entre lui et Sebastian Vettel en qualifications du Grand Prix d’Italie aura porté atteinte à leur entente. Le Monégasque devait donner l’aspiration à son équipier en Q3 mais ne l’a pas fait, perturbé par la confusion qui régnait.

"Je ne pense pas que ça ait changé notre relation" a déclaré Leclerc. "Il y a eu des doutes au sujet de ce que j’avais fait samedi et depuis, tout allait bien. J’ai été entièrement honnête et je le suis tout le temps, mais il n’y a rien de volontaire dans ce que j’ai fait à Monza."

"C’était une situation très piégeuse au départ du tour, c’était le bordel. Cela nous a mis en retard pour passer la ligne, mais il n’y avait rien de volontaire de ma part ni aucune idée de sacrifier le tour de Seb, ou autre."

En revanche, il ne pense pas que ses deux victoires consécutives l’aient fait passer premier pilote de l’équipe : "Je n’ai pas ressenti cela. Je pense que globalement, dans l’équipe, c’est très équilibré, je ne sais pas si ça semble être pareil de l’extérieur."

"Il y a eu des situations dans le passé où j’ai aidé Sebastian, d’autres où il m’a aidé. Je pense que c’est la manière d’avancer avec l’équipe. Je pense que le team fait tout pour que ça se passe bien et je crois que c’est le plus important. Nous sommes ici pour être le plus performants possible, ce que nous essayons de faire, mais au final je suis très heureux de la manière dont se comporte l’équipe."

"Je pense qu’être un bon membre d’équipe finit par payer. L’équipe fait tout pour nous et si vous avez un pilote qui est égoïste et ne pense qu’à lui, c’est une mauvaise chose. Il y a des situations où il faut regarder de son côté, mais c’est avant tout une question d’équilibre."

Il explique ensuite ce qu’il se force à faire sur un plan personnel dans le but de progresser : "Je me suis toujours concentré sur le négatif. Même après une victoire, même après un week-end qui semblait parfait de l’extérieur, il y a toujours quelque chose que vous pouvez améliorer."

"Et à seulement 21 ans, j’ai encore beaucoup à apprendre. Donc je me concentre toujours sur le négatif, j’essaie de comprendre ça et j’essaie de travailler dessus pour la course d’après."

Et notamment sur ses deux victoires, il a déjà identifié des choses qu’il aurait pu mieux faire : "Je pense que c’est la manière dont j’ai préparé les qualifications et la course et que l’équilibre des réglages entre les qualifications et la course."

"Peut-être compromettre un peu les qualifications pour être mieux en course. Il y a encore des choses que je peux améliorer. Mais sur ces deux choses, c’est ce sur quoi je me concentre."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less