Leclerc a ’pris des risques’ pour aller chercher la pole à Monza

"Heureux" de sa performance, il loue une Ferrari "incroyable"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 septembre 2022 - 17:20
Leclerc a 'pris des risques'

Charles Leclerc a signé le meilleur temps des qualifications du Grand Prix d’Italie, et donc la pole position à Monza devant les tifosi. Le pilote Ferrari a tout donné dans son dernier tour pour arracher cette pole position, quitte à prendre des risques.

"Oui c’est incroyable, ce n’était pas une séance de qualification facile, je savais qu’on avait du potentiel avec la voiture et qu’il fallait tout mettre bout à bout" a déclaré le pilote monégasque, qui admet viser la victoire demain.

"Je savais que je devais tout réussir en Q3 et j’y suis parvenu dans ce dernier tour. Je suis heureux de ce tour, je suis heureux de ma performance, la voiture est incroyable et j’espère que l’on réussira à faire comme en 2019 demain."

Interrogé sur ce qu’il a fait pour réussir à devancer nettement Max Verstappen et Carlos Sainz, Leclerc ne cache pas avoir tout tenté : "J’ai juste pris plus de risques ! C’était le dernier tour, je savais que je devais tout donner, je l’ai risqué et ça a fonctionné."

En Italien, il s’est ensuite adressé au public, de retour au complet pour la première fois depuis 2019 : "Monza est toujours incroyable grâce à vous, demain j’essaierai de tout faire pour ramener la victoire à la maison, vous le méritez et on espère y parvenir, merci à tous !"

Sainz : "Ca fait mal" d’être pénalisé à Monza

Carlos Sainz a signé le troisième temps, mais il s’élancera 18e demain à cause des pénalités pour changement de pièces sur son moteur. L’Espagnol reconnait qu’il est frustré de devoir subir cette pénalité devant le public italien.

"C’était une très bonne qualification, je me sentais bien et j’ai tout donné en Q1 et Q2" a déclaré Sainz. "Et en Q3, le seul problème était que je n’avais pas d’aspiration et ça m’a coûté deux ou trois dixièmes, et donc la pole position."

"Mais je partirai du fond de grille demain donc ce n’est pas comme si ça me changeait la vie. C’était un très bon tour, j’ai dû prendre beaucoup de risques pour compenser le manque d’aspiration, j’étais plus rapide en virages et plus lent dans les lignes droites."

Je ne vais pas mentir, ça fait mal de partir du fond de grille demain, surtout vu à quel point la voiture est compétitive. J’ai un bon feeling avec elle, je vais faire de mon mieux pour essayer de faire le spectacle, car je sais que le rythme est là. J’aurais aimé être à l’avant avec Charles pour essayer de faire un doublé pour l’équipe."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos