Formule 1

Leclerc : 2022 sera la chance pour Ferrari ’de faire quelque chose de bien’

Après l’euphorie monégasque, ce sera le retour à la réalité

Recherche

Par Olivier Ferret

23 mai 2021 - 09:58
Leclerc : 2022 sera la chance pour (...)

S’il ne reçoit pas une pénalité pour changement de boîte de vitesses, Charles Leclerc pourrait bien remporter le Grand Prix de Monaco cette après-midi, ce qui constituerait une victoire surprise du Monégasque et de Ferrari puisque la SF21 n’est pas encore au niveau des monoplaces de Red Bull ou Mercedes cette année.

Le pilote Ferrari va donc essayer de faire au mieux aujourd’hui pour saisir cette opportunité qui ne devrait pas se représenter à la régulière cette année, sur des pistes plus traditionnelles. Est-il frustré de devoir se battre derrière les meilleurs ?

"De la frustration ? Non. C’est difficile, parfois, quand on fait tout parfaitement de notre côté, que ce soit la stratégie et le réglage, mais qu’il manque un peu de performance de la voiture pour aller chercher les premières positions. C’est toujours un peu compliqué à accepter de savoir que tout le monde donne absolument le maximum pour finalement prendre la 4e ou la 6e place," confie-t-il.

"C’est encourageant, vu la situation dans laquelle on est, mais si on prend la photo globale de la Scuderia Ferrari, ce n’est clairement pas là où on veut se battre. C’est un peu bizarre mais je me dis surtout que cela fait partie de la reconstruction du team, qu’on a fait des progrès. J’essaye de le voir, d’être assez objectif avec nous si on est en train de travailler dans la bonne direction. Et je pense que c’est le cas en ce moment. C’est vraiment le plus important pour l’instant."

"J’espère qu’on pourra se battre pour la gagne à la régulière très bientôt, mais ce sera plus pour 2022," ajoute Leclerc.

"C’est une grande opportunité, les voitures changeront complètement. C’est la chance pour Ferrari de faire quelque chose de bien, surtout que cette nouvelle monoplace restera pendant quatre, cinq ans. Je ne me rappelle plus exactement, je ne suis pas très bon avec le règlement technique ! Mais il est important de commencer sur de bonnes bases avec cette nouvelle voiture."

Lorsqu’on lui demande ce qui sépare actuellement Ferrari de Mercedes, il répond "honnêtement ? Ils ont plus de puissance et une meilleure voiture générale."

"On a fait une monoplace assez équilibrée cette année, dans le sens où, que ce soit le moteur ou l’aéro, on n’est pas beaucoup plus fort dans un domaine que dans l’autre, ce qui était le cas en 2019. Il faut vraiment qu’on réussisse à faire avancer aussi bien le moteur que l’aéro pour 2022. Tous les teams sont concentrés sur ce changement de règlement qui sera super important. Comparé à la Mercedes, c’est vraiment un package global. On doit bosser sur le moteur, sur l’aéro et le châssis. Ensuite, on réussira à atteindre leur niveau. On sait sur quoi travailler, on met tous nos efforts là-dedans pour essayer de combler le retard."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less