Le tournant écologique de la F1 a compté pour Volkswagen

L’argument de Domenicali pour vanter son bilan

Recherche

Par Alexandre C.

28 mai 2022 - 08:41
Le tournant écologique de la F1 a (...)

Même si on attend toujours de savoir précisément comment, Volkswagen va arriver en F1 à travers ses marques Audi et Porsche, et c’est certainement une des plus grandes nouvelles pour le sport depuis quelques années.

Tenus par une clause de confidentialité, Liberty Media ne peut encore officialiser ce secret de Polichinelle, alors que des rumeurs parlent d’une première annonce dès ce week-end de Monaco pour l’une des deux marques.

C’est ainsi que Stefano Domenicali a fait quelques exercices de contorsion sans laisser tout de même planer l’ombre d’un doute.

« La bonne nouvelle est que nous pouvons lire ce que nous lisons. Et nous savons que nous travaillons avec tous les constructeurs, si je peux me permettre, sur un point précis – en rapport avec quelque chose que nous ne pouvons pas dire. »

Pour Stefano Domenicali surtout, l’arrivée du groupe Volkswagen en F1 est la preuve que le sport continue de garder sa place d’excellence, sur les plans sportif comme technologique.

L’engagement de la F1 sur le chemin de l’écologie et de la neutralité carbone, a également beaucoup compté pour le PDG de la F1. Pour le groupe allemand mais aussi pour un autre constructeur ?

« La bonne et incroyable nouvelle est qu’aujourd’hui, la Formule 1 montre vraiment son leadership dans le paysage technologique de l’industrie automobile, comme le sport automobile, bien sûr, avec nos choix liés au développement durable à l’avenir. Notre volonté de prouver au monde entier que nous sommes vraiment sérieux en ce qui concerne la réduction nette des émissions de carbone d’ici 2030 nous donne de la crédibilité. »

« C’est la raison pour laquelle tout le monde, et pas seulement les noms que vous lisez dans la presse, est vraiment intéressé à discuter avec nous. »

« Comme vous pouvez le constater dans notre récente annonce commerciale, nos objectifs en matière de durabilité sont une préoccupation majeure non seulement pour nous, mais aussi pour nos partenaires. Nous nous rapprochons de notre objectif d’être zéro carbone net en tant que sport d’ici 2030. »

Et Stefano Domenicali de conclure par un exemple concret de ces progrès écologiques : le Grand Prix de Bahreïn.

« Pour le Grand Prix de Bahreïn, nous avons dépassé notre objectif de compenser nos émissions. »

« Notre promoteur expérimenté, le circuit international de Bahreïn, a fait preuve de vision en réalisant un projet solaire majeur qui a plus que couvert les besoins en énergie de tout le week-end du Grand Prix. Cet événement réussi montre ce que nous pouvons faire pour apporter une contribution positive à la réduction des émissions et de notre empreinte carbone. »

Audi - Porsche - VW

Info Formule 1

Photos

Vidéos