Formule 1

Le titre presque acquis, Wolff tourne déjà Mercedes F1 vers 2022

Premier Grand Prix de l’histoire de Mercedes à Imola ce week-end

Recherche

Par Alexandre C.

28 octobre 2020 - 16:38
Le titre presque acquis, Wolff (...)

Mercedes pourra très certainement verrouiller le titre constructeurs, à Imola ce week-end. L’occasion pour ce faire est d’autant plus spéciale, une semaine après que Lewis Hamilton a battu le record de victoires de Michael Schumacher, à Portimao.

Toto Wolff, le directeur d’écurie, peut avoir confiance dans les siens : même si Red Bull se rapproche en qualifications, l’écart en course est demeuré massif en la faveur des Flèches noires au Portugal.

« C’était remarquable de voir Lewis remporter sa 92e victoire en F1. Comme Michael Schumacher le disait souvent : ’les records sont là pour être battus’. Nous sommes témoins de l’incroyable parcours de l’un des plus grands athlètes de notre temps et je suis impatient de voir où cela va mener Lewis. »

« Nous avons montré un bon rythme à Portimão une fois que nous avons mis les pneus dans leur fenêtre de fonctionnement et avons quitté le Portugal avec le maximum de points, en creusant l’écart dans les deux championnats – nous sommes en route vers notre objectif ultime cette année. »

Mais comme à son habitude, Toto Wolff ne veut pas prendre les succès pour acquis, surtout en vue de la nouvelle réglementation pour 2022.

« Lorsque je me suis approché pour faire la tournée des médias, je me suis dit : que devons-nous faire pour maintenir ce niveau de performance ? Et tout ce que nous ferons à partir de maintenant sera important pour l’année prochaine. Et il faut aussi se mettre dans le rythme, poser nos fondations pour s’adapter à la réglementation pour 2022. C’est une situation extrêmement difficile qui me satisfait, car j’essaie de structurer nos capacités de manière à ce que nous puissions rester où nous sommes. Tout en restant évidemment humble et en ne laissant pas une seule place pour prendre les choses pour acquises. Dans l’ensemble, j’apprécie la tâche qui nous attend. »

A Imola, Mercedes a l’occasion de nouveau de prouver son adaptabilité à un contexte difficile : car il s’agit d’un "nouveau" circuit pour le calendrier F1, sur un week-end raccourci à deux jours de surcroît.

« Nous nous concentrons maintenant sur Imola, qui est un autre circuit de F1 que nous n’avons pas visité depuis longtemps. C’est un circuit qui a beaucoup d’histoire, mais sur lequel l’équipe de Mercedes n’a jamais couru auparavant. Il y a donc pas mal d’inconnues à l’approche du week-end de course, et c’est formidable d’être de retour en Italie pour notre troisième course différente cette saison. »

« Nous allons également connaître un calendrier inhabituel, avec aucune course le vendredi et une seule séance d’essais libres le samedi matin. Nous avons eu un avant-goût inattendu de ce que cela allait être au Nürburgring après que la course de vendredi avait été annulée à cause de la pluie. Nous pouvons nous attendre à une séance d’essais très chargée où les équipes essaieront de maximiser leur roulage sur la piste pour se préparer au mieux aux qualifications et à la course ; il sera important d’atteindre le rythme d’apprentissage le plus rapide possible pour maximiser notre compétitivité pour les qualifications et la course. »

« Nous avons assisté à des courses passionnantes sur les nouveaux circuits cette année et le format plus court du week-end va encore pimenter les choses, de sorte que les fans ont un week-end intéressant à attendre avec impatience. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less