Formule 1

Le sprint et la météo compliquent les prévisions pneumatiques au Brésil

La météo, l’évolution de la piste… beaucoup d’inconnues

Recherche

Par Alexandre C.

13 novembre 2021 - 12:26
Le sprint et la météo compliquent les (...)

Le format des qualifications sprint a quelque peu chamboulé l’usage des pneumatiques ce vendredi à Interlagos. Comme le règlement l’oblige, toutes les voitures ont utilisé les tendres de la Q1 à la Q3. Et officiellement, le pilote ayant signé le meilleur en temps en Q3 n’était pas le « poleman » mais le « Speed King ».

Pour rappel, en qualifications sprint, les pilotes pourront utiliser les pneus qu’ils veulent ; et au départ du Grand Prix dimanche, la règle de la Q2 s’annule et là encore, le libre choix des pneus est de mise.

Le défi était de mettre en températures les Pirelli hier, alors que les qualifications ne se sont déroulées qu’avec 24 degrés sur la piste, quelques gouttes de pluie s’invitant même (10 degrés de moins qu’en EL1).

Au niveau des écarts entre les composés, difficile donc de les évaluer étant donné les changements de conditions et le peu de roulage en essais libres. Pirelli estime que 4 dixièmes séparent les durs des mediums, tandis que les tendres seraient 3 dixièmes plus rapides que les mediums.

Cependant le manufacturier prévient que ce samedi, les écarts pourraient varier étant donné la forte évolution de la piste. Mario Isola résume ainsi ce qu’il peut résumer...

« Nous avons vu beaucoup d’évolution de la piste tout au long des EL1 et aussi des qualifications. Les conditions assez fraîches sur une piste glissante ont également entraîné un peu de glisse pour les voitures et donc une légère abrasion, en particulier lors des essais libres. Par rapport aux qualifications des précédents Grands Prix brésiliens, ce vendredi, c’était un défi stratégique différent, tous les pilotes devant rouler en pneus tendres du début à la fin dans le cadre des règles de qualifications sprint, qui utilisent également une allocation de pneus différente par rapport aux week-ends classiques. »

« Comme c’est souvent le cas, la météo devrait rester imprévisible à Interlagos pour le reste du week-end, ce qui sera un facteur décisif lorsque les équipes devront décider des pneus qu’elles utiliseront pour les qualifications sprint et la course. La dernière séance d’essais libres fournira encore plus d’informations précieuses sur les pneus avant la course, avant que les équipes ne finalisent la stratégie - qui semble devoir tourner autour du medium et du dur. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less