Formule 1

Le sable et surtout la fiabilité gâchent la première journée de Tsunoda

AlphaTauri piétine après une matinée réussie

Recherche

Par Alexandre C.

12 mars 2021 - 18:39
Le sable et surtout la fiabilité (...)

Pierre Gasly et Yuki Tsunoda, proches sur la feuille des temps (8e et 9e chronos) ont pourtant connu des journées contrastées. D’un côté le Français a pu boucler 74 tours le matin ; de l’autre, Yuki Tsunoda, le rookie qui a pourtant tant besoin de rouler, est resté bloqué à 37 tours. La faute non seulement à la tempête de sable, mais aussi à un problème de fiabilité sur sa voiture.

Pierre Gasly s’est réjoui d’une matinée « très bonne » dans l’AlphaTauri, avec un départ « positif, ce qui était le but principal aujourd’hui. »

« Nous avons réussi à compléter notre programme d’essais complet pour la première journée et je me suis senti très à l’aise dans la voiture. Bien sûr, il y a des domaines sur lesquels nous devons travailler et nous améliorer, mais c’est normal pour un premier jour. Les conditions aujourd’hui sont assez difficiles - les F1 ne sont pas très performantes avec ce niveau de vent - ce qui n’est pas génial mais c’est bien de comprendre comment la voiture fonctionne dans ces situations, surtout que la première course de la saison aura lieu sur ce circuit. »

Yuki Tsunoda était donc lui logiquement déçu, malgré un premier roulage officiel dans l’AlphaTauri... Il révèle que c’est un problème lié au système de carburant qui l’a retenu aux stands.

« C’était génial de pouvoir expérimenter correctement la nouvelle voiture pour la session de l’après-midi et de réaliser mon premier test officiel de pré-saison de Formule 1 en tant que pilote de la Scuderia AlphaTauri. Évidemment, à ce stade, le kilométrage et la collecte de données sont essentiels pour moi - en tant que rookie, je veux tirer le maximum des trois seuls jours d’essais disponibles et apprendre beaucoup avant la première course ici à Bahreïn. »

« La séance de l’après-midi a été assez difficile, malheureusement. Le temps a été mauvais, avec le sable et le vent qui ont rendu les conditions difficiles, et puis l’équipe a découvert un problème avec le système de carburant de ma voiture. Ce qui m’a obligé à m’arrêter avant la fin de la séance. Ils sont en train d’étudier le problème et je serai prêt à reprendre la piste lorsque les feux deviendront verts pour la séance du matin demain. »

Jonathan Eddolls, l’ingénieur de course en chef, revient sur ces déboires de fiabilité pour Yuki Tsunoda. Heureusement le problème devrait bien être réglé pour demain...

« C’est génial d’être de retour sur la piste à Bahreïn et d’utiliser l’AT02 pour le premier vrai test. Pierre a conduit pour nous ce matin et nous avons effectué quelques relais pour la cartographie aérodynamique tout d’abord, avant de passer à des relais plus longs plus tard dans la session. La voiture s’est très bien comportée ce matin, nous avons réalisé notre plan de roulage complet et n’avons eu aucun problème. Nous sommes évidemment assez limités dans la conduite de ce test, n’ayant que trois jours, donc nous avons suivi notre plan de test et couvert un bon terrain. »

« Nous sommes ensuite passés à Yuki et malheureusement, l’après-midi n’a pas été aussi facile, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le sable, tant sur la piste que dans les airs, a rendu les choses extrêmement difficiles - la piste était donc beaucoup plus lente au départ. Malheureusement, nous avons ensuite repéré des problèmes dans le système d’alimentation en carburant, qui ont eu un impact sur la plupart de ses tours et signifient que nous n’avons pas pu lui donner un roulage constant et régulier. La séance a été assez compromise pour lui, ce qui est dommage, mais nous avons arrêté notre roulage avant le drapeau à damier, afin que nous puissions étudier le problème et le résoudre avant sa course de demain à la première heure. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less