Le rythme était là chez Haas F1, la malchance et les incidents aussi

0 point et un abandon

Recherche

Par Alexandre C.

24 juillet 2022 - 18:41
Le rythme était là chez Haas F1, la (...)

En partant en fond de grille, les Haas F1 n’avaient pas le droit à l’erreur pour espérer remonter… et malheureusement, ce ne fut pas une course propre, loin de là, qui a été livrée.

Kevin Magnussen, le premier des pilotes à s’arrêter, s’est accroché avec Nicholas Latifi, causant l’abandon de la Williams comme de lui-même (il a été jugé coupable par les commissaires). Pourtant le rythme était là !

« Nous avons fait de notre mieux et j’ai essayé très fort aujourd’hui, j’ai fait quelques bons mouvements de dépassements, mais à la fin, la dégradation des pneus était trop élevée. La voiture était excellente au début du relais et notre rythme était fantastique, comme nous l’avons vu hier en qualifications. Pour une raison quelconque, nous avons eu beaucoup de dégradation et c’est pourquoi nous ne pouvions pas vraiment nous battre aujourd’hui. »

Mick Schumacher est parti en tête-à-queue en début d’épreuve quant à lui, accroché par l’Alfa Romeo de Guanyu Zhou, qui a récolté 5 secondes de pénalité dans l’incident. Une course sans points donc pour lui.

« Nous avons eu un départ difficile avec le pneu medium, il n’a pas vraiment fonctionné aussi bien que nous l’avions imaginé. Nous savions que ça allait être difficile, donc nous sommes arrivés tôt aux stands, mais malheureusement il y avait une voiture de sécurité, ce qui signifie que pour beaucoup de gens, c’était un arrêt gratuit. Avec une ligne des stands comme nous avons ici, la différence est assez grande, donc nous étions assez loin derrière et ensuite nous avons eu un contact avec Zhou. Dans l’ensemble, c’était assez difficile mais nous avons appris des choses et j’espère que nous aurons un meilleur week-end à Budapest. »

Günther Steiner ne repartira pas du Var avec d’excellents souvenirs à priori...

« Tout se passait comme prévu jusqu’à ce que la voiture de sécurité sorte et tout s’est dégradé à partir de là. L’équipe de stratégie a fait un travail fantastique pour prévoir ce que les pneus feraient, car ils ont fait exactement ce qui était prévu. La voiture de sécurité est sortie et nous avons dû changer le pneu trop tôt parce que nous étions sur une stratégie à deux arrêts aux stands et toutes les autres voitures sur un seul arrêt ont eu un arrêt gratuit... donc que pouvez-vous faire. »

« La voiture a montré une fois de plus qu’elle est rapide, nous devons juste nous regrouper et espérer que nous n’aurons pas de malchance - je ne demande même pas de chance ! »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos