Formule 1

Le retour des bacs à gravier à Spa, une décision saluée par Sainz

Il "prie" pour plus de gravier et d’herbe sur les autres circuits

Recherche

Par Olivier Ferret

17 octobre 2020 - 14:56
Le retour des bacs à gravier à Spa, (...)

Carlos Sainz a récemment clairement exprimé son désir de voir plus de gravier au bord des circuits de Formule 1 à l’avenir.

Au cours de la dernière décennie, la F1 est passée des bacs à gravier à des zones importantes de dégagement en asphalte, y compris sur les circuits traditionnels. Des solutions qui ne punissent pas assez un pilote pour une erreur, conduisant également à l’abus des limites de piste, un sujet de discussion récurrent à chaque week-end.

Alors quand Spa Francorchamps a récemment annoncé qu’il reviendrait au gravier dans un certain nombre de virages (dont l’Eau Rouge) dans le but d’attirer le MotoGP, l’Espagnol s’est évidemment réjoui.

"Bon retour au gravier, et prions pour plus de gravier encore à l’avenir... et de l’herbe," commente le pilote McLaren.

"C’est exactement ce dont nous avons tous besoin pour rendre les circuits à nouveau beaux et spectaculaires."

Le coût de la rénovation de Spa a cependant surpris Sainz, ajoutant : "Je ne savais pas que le gravier coûtait 80 millions d’euros ! J’espère qu’il se passe autre chose à Spa et qu’ils ne gaspillent pas 80 millions d’euros en gravier mais bon retour au gravier. Continuons à prier pour qu’il y en de retour ailleurs."

Le directeur de course de la F1, Michael Masi, avait précédemment répondu que les surfaces utilisées pour les dégagements sont adaptés à chaque circonstance. Et sa position ne change pas après l’annonce des changements qui seront réalisés à Spa, notamment pour pouvoir accueillir les motos (gérées par la FIM).

"Comme je l’ai déjà dit, virage par virage, circuit par circuit, et si le gravier ou l’herbe fonctionnent dans une circonstance particulière, nous pouvons en avoir, absolument. Si cela ne fonctionne pas, nous devons examiner les choses, avec la FIA en lien la FIM, dans cette perspective. Nous allons donc continuer à examiner les choses circuit par circuit, virage par virage, pour avoir les meilleures solutions."

Circuits

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less