Le retour de la F1 en Afrique du Sud se profile pour 2024

Un GP et un continent de plus au calendrier

Recherche

Par Alexandre C.

12 avril 2022 - 14:20
Le retour de la F1 en Afrique du (...)

Comme Lewis Hamilton l’avait souhaité encore récemment, et dans le but de continuer à diversifier ses marchés et en conquérir de nouveaux, la F1 devrait bien faire son retour en Afrique et plus particulièrement à Kyalami, en Afrique du Sud.

Un accord est attendu pour bientôt, mais un Grand Prix d’Afrique du Sud ne devrait pas avoir lieu avant 2024.

Le circuit a en effet perdu son Grade 1 FIA – depuis que la course n’est plus au calendrier en 1993, après la faillite du promoteur, Kyalami a vu son état péricliter. Racheté en 2014 par le PDG de Porsche en Afrique du Sud, Toby Venter, le circuit a pu être redesigné (avec une ligne droite de départ étendue), tout en conservant son cachet originel (notamment le virage à droite « Sunset of the Esses ».

Cependant d’importants travaux restent encore nécessaires pour obtenir le Grade 1. En particulier la mise en place de TecPro ou bien de zones de dégagement.

Reste à savoir bien sûr où la FOM réussirait à placer cette course au calendrier. Théoriquement, la F1 comptera 2 Grands Prix de plus d’ores et déjà en 2023, à Las Vegas et à Shanghai (si la pandémie de Covid s’arrête d’ici là dans la ville, aujourd’hui confinée). Placer Kyalami en 2024 nécessiterait sans doute de sacrifier des circuits historiques comme le Paul Ricard, Monza ou Monaco.

L’oubli de l’Afrique, une page se referme pour que la F1 devienne vraiment globale

La F1 quoi qu’il en soit devrait bien revenir sur le continent africain pour être réellement un sport global. Ce que souhaitait donc il y a peu Lewis Hamilton : « Eh bien, nous sommes à peu près sur tous les autres continents, alors pourquoi pas. En fin de compte, mes ancêtres sont de là-bas, donc c’est important pour moi personnellement, et c’est important pour le sport d’y aller. »

« L’endroit qui me tient le plus à cœur, c’est de ramener une course en Afrique du Sud. Je pense qu’il y a beaucoup de fans là-bas, et ce serait formidable de souligner à quel point le pays est beau » déclarait-il encore l’an dernier.

Warren Scheckter, neveu du champion du monde sud-africain 1979, Jody Scheckter, assurait lui aussi l’an dernier sa confiance dans le projet : « Par rapport aux projets de circuits urbains qui ont été identifiés, le choix le plus judicieux reste Kyalami pour son histoire et pour sa disponibilité immédiate pour accueillir cet événement. » .

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos