Formule 1

Le retard sur Norris fait ‘mal’ à Leclerc, Sainz ne comprend pas son rythme

Une nouvelle dégringolade en course demain pour Ferrari ?

Recherche

Par Alexandre C.

26 juin 2021 - 18:09
Le retard sur Norris fait ‘mal’ à (...)

Charles Leclerc a terminé à la 7e position des qualifications ce samedi en Styrie. Il n’y avait peut-être pas mieux à aller chercher pour le pilote Ferrari, distancé de deux dixièmes par l’AlphaTauri de Pierre Gasly. Il revenait sur ces qualifications au micro de Canal + cet après-midi…

« Il y un a écart mais mes sentiments sont mitigés. D’un coté je suis très côté de ma performance, j’ai vraiment fait un bon tour et j’ai mis tout ce que j’avais dedans. Mais quand je regarde la différence entre nous et Norris [trois dixièmes], ça fait un peu plus mal. Mais cela reste la qualification. En France on avait une très bonne qualif, et une très mauvaise course, j’espère que ce sera l’inverse. »

Ferrari a-t-elle d’ailleurs résolu tous ses problèmes en rythme de course, après la dégringolade du Paul Ricard lors du dernier Grand Prix ?

« On a beaucoup travaillé mais on ne sait pas avec certitude si on a réglé nos problèmes. On a beaucoup bossé, on pense avoir trouvé quelques trucs mais on n’a pas 100 % d’explications pour savoir pourquoi on était tant dans le mal que ça au Paul Ricard. On n’est pas encore sûrs, mais je suis confiant pour dire que ça ira un peu mieux demain. »

Dans l’autre Ferrari, Carlos Sainz n’a guère brillé en étant notamment battu par la Williams de George Russell (en voyant son dernier temps être effacé en raison des limites de piste). 12e, le pilote Ferrari peut-il remonter demain ?

« Je ne pense pas que le dernier temps m’aurait fait beaucoup progresser, je pense que je me serais qualifié pareil, le temps était un dixième plus rapide, mais cela n’aurait pas beaucoup changé la position. Vous pouvez voir que nous souffrons sur ce type de circuit avec tant de longues lignes droites et de virages rapides. La voiture ne s’adapte pas très bien et honnêtement, il me faut aussi un peu plus de temps pour savoir comment la conduire sur ce type de piste, mais bon, nous espérons qu’en course nous pourrons progresser un peu. »

« Nous espérons que le feeling va s’améliorer, je pense qu’il est difficile de faire pire qu’aujourd’hui en qualification. Il est clair qu’il y a quelque chose que nous ne comprenons pas bien sur ce circuit, j’espère que les tendances changeront et que nous pourrons aller vers l’avant et non vers l’arrière. »

La grille de départ du GP de Styrie :

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less