Formule 1

Le report du début de saison, un grand mal pour un petit bien pour Alfa Romeo ?

Une occasion d’éviter des franches déceptions d’entrée ?

Recherche

Par Alexandre C.

11 avril 2020 - 12:10
Le report du début de saison, un (...)

La pandémie de Covid-19 a totalement bouleversé le calendrier de la saison 2020 de la F1, entre reports et annulations pures et simples de Grands Prix. L’intersaison 2019-2020 sera ainsi exceptionnellement longue, et la saison 2020 devra au contraire se tenir sur un laps de temps particulièrement resserré. Dans le même temps, l’entrée en vigueur du nouveau règlement a été reportée, de 2021 à 2022, et le plafond budgétaire pourrait être abaissé afin de préserver la santé financière des équipes. Si la vie se fige, le sport reprendra bientôt ses droits. Il est alors légitime de se demander à qui profite (ou non) une telle situation…

Septième épisode de cette série avec Alfa Romeo.

Les désavantages de cette situation pour Alfa Romeo

Frédéric Vasseur ne l’a pas caché : la crise pandémique, avec son cortège d’annulations et de reports de Grands Prix, va placer Alfa Romeo, comme d’autres écuries de milieu de grille, dans une situation financière très périlleuse. Le directeur d’écurie a même tiré la sonnette d’alarme en assurant que plusieurs équipes étaient menacées de disparition, étant donné que le prize-money, une ressource vitale, devrait être réduit à peau de chagrin.

Compte tenu des contraintes géographiques, la situation est sans doute encore pire pour Alfa Romeo que pour d’autres écuries situées en Angleterre. En effet, la Suisse est un pays relativement plus touché que le Royaume-Uni en proportion de sa population ; et Alfa Romeo a dans ses rangs nombre d’ingénieurs italiens, sans compter que l’équipe dépend étroitement de son partenariat avec Ferrari, qui subit la crise sanitaire de plein fouet en Émilie-Romagne.

Avec des ressources fragilisées, Alfa Romeo devra ainsi mener deux développements de front, pour la voiture de 2020-2021, en période de stabilité réglementaire, et celui (une fois les restrictions levées par la FIA) de la voiture 2022. Nul doute que même d’ici la fin de l’année, Alfa Romeo, qui était de surcroît en pleine restructuration, pansera encore les plaies attribuables à cette situation exceptionnelle. Des concurrents comme Renault ou McLaren, ou même Racing Point, semblent avoir davantage de ressources pour rebondir.

Les opportunités de cette situation pour Alfa Romeo

Pour autant, le report du début de saison 2020 n’a pas que des désavantages pour Alfa Romeo. L’équipe n’était pas apparue au mieux aux essais de Barcelone ; George Russell pensait même, sur sa Williams, être plus rapide que les monoplaces rouge et blanche sur un tour. Le report permettra sans doute ainsi, à Alfa Romeo, d’éviter quelques sérieuses déconvenues et autres éliminations en Q1 en début d’année. L’équipe aura peut-être le temps de se redresser et de rebondir…

L’opportunité de multiplier les synergies avec Ferrari, alors que les deux équipes n’ont pas abandonné leur concept d’aileron avant voisin, se fait également d’autant plus impérieuse et nécessaire : ce serait là un moyen, pour Alfa Romeo, de gagner en performance à moindre coût, à l’image de ce qu’a fait Racing Point avec Mercedes.

Du côté des pilotes, l’équation de Frédéric Vasseur pour 2021 devrait être aussi simplifiée. L’année 2020 devait sans doute, à l’origine, être la dernière de Kimi Räikkönen en F1, mais le Finlandais risque d’être frustré par le manque de roulage et devrait ainsi avoir l’envie de prolonger d’une saison supplémentaire. Antonio Giovinazzi, qui avait sauvé de justesse sa place l’an dernier, ne devrait pas être définitivement jugé sur un bout de saison ; ceci est d’autant plus vrai que Robert Shwartzman, Mick Schumacher et Marcus Armstrong, les potentiels remplaçants de Antonio Giovinazzi au sein de la Ferrari Driver Academy, devraient avoir bien moins de temps de roulage et d’apprentissage que prévu en F2 cette année. Antonio Giovinazzi peut ainsi potentiellement souffler pour son contrat 2021…

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less