Formule 1

Le règlement 2021 pourrait régler le problème de surchauffe des Pirelli

Tel est l’espoir de Mario Isola

Recherche

Par Alexandre C.

25 novembre 2019 - 18:15
Le règlement 2021 pourrait régler le (...)

Avec le retour de l’effet de sol, et une aérodynamique largement simplifiée, la FIA et la FOM entendent réduire nettement la perte d’appui que subit une monoplace quand elle en suit une autre. L’ambition est simple : favoriser les batailles serrées et les dépassements en piste.

Mais ce règlement pourra-t-il être aussi utile en piste que sur le papier ?

« Je ne peux le prédire » a commenté pour sa part, prudent, Otmar Szafnauer, le directeur de Racing Point.

« Nous pensions que le nouvel aileron avant cette année, arriverait à ce but et ce ne fut pas le cas. Donc je ne suis pas certain. J’espère que le travail effectué pour changer ce problème de turbulences d’air sale, quand une voiture en suit une autre, aura des conséquences positives pour la voiture suiveuse. Mais est-ce que ça permettra d’avoir plus de dépassements ? Je ne peux le prédire. »

« Seul le temps le dira » déclare de son côté un Christian Horner tout aussi prudent.

« L’intention est formidable avec leur nouveau concept poussé d’écoulement de l’air. Les voitures seront largement différentes. Nous partons quasiment d’une feuille blanche avec le règlement. Donc avec ce genre de projet, vous tendez à créer de la divergence plus que de la convergence et bien sûr, les voitures seront plus simples, donc il n’y aura pas trop d’éléments aérodynamiques qui auront beaucoup d’influence sur toute la voiture. »

« Ce sera certainement intéressant. Et j’espère que l’intention est de donner plus d’influence au pilote. Ce ne peut être que positif. »

Frédéric Vasseur estime lui aussi que « nous ne verrons les résultats » de ce nouveau règlement « qu’à Melbourne en 2021 », c’est-à-dire lors du premier Grand Prix de la saison.

Mario Isola, le responsable de Pirelli, a un point de vue éclairant à donner sur le sujet. En effet les turbulences d’air conduisent aujourd’hui les Pirelli à bien trop surchauffer quand une voiture en suit une autre. Que peut-il alors dire du nouveau règlement ?

« Je veux être positif parce que s’il est vrai que les voitures qui en suivent une autre perdront en 2021 beaucoup moins d’appui, alors, ce sera d’une grande aide pour les pneus, car ils ne vont pas surchauffer et pourront garder leur performance. Cela devrait donc aider les dépassements. »

« Et bien sûr, nous ne le saurons qu’à Melbourne en 2021. Mais je veux être positif, je pense que nous prenons la bonne direction. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less