Formule 1

Le règlement 2019, ’une approche naïve et coûteuse’ selon Horner

Il n’y aura pas de miracle selon le directeur de Red Bull

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 février 2019 - 13:12
Le règlement 2019, 'une approche (...)

Christian Horner s’inquiète des véritables effets de la nouvelle réglementation en Formule 1, censée permettre aux voitures de se suivre plus facilement en piste sans perdre autant de performance. S’il pense que les performances des équipes en seront changées, il n’imagine pas que ça aura un effet drastique sur la course en groupe.

"Je ne pense pas que ça changera du tout" explique le Britannique. "De ce que nous voyons, les caractéristiques des voitures sont légèrement différentes à différents endroits des circuits, mais pour se suivre en groupe, je ne pense pas qu’il y aura une quelconque différence."

"Mais ce que je pense qu’il va se passer, durant la première partie de saison, c’est que certaines équipes vont avoir réussi et d’autres non. Ensuite, le développement et l’évolution seront certainement très importantes sur les trois ou quatre premiers mois de l’année."

Horner pense même que les modifications faites pour 2019 l’ont été en se basant sur un élément du futur règlement qui a été implémenté sur l’actuel, ce qui en fait une solution intermédiaire peu efficace.

"Ils ont choisi de tirer un seul élément du concept de 2021 et l’ont rapidement ajouté aux voitures actuelles. Comme toutes ces choses, il n’y aura pas de miracle. Tout doit être travaillé en harmonie avec le reste. Changer un simple aileron avant en disant que ça améliorera la compétition, c’est une approche naïve et coûteuse. Et le fardeau de ces dépenses pèse évidemment sur les équipes."

FIA

expand_less