Formule 1

Le règlement 2017 fut une erreur avec le recul selon Ricciardo

En 2021, plus d’opportunités pour dépasser, mais des dépassements toujours aussi difficiles ?

Recherche

Par A. Combralier

7 novembre 2019 - 14:17
Le règlement 2017 fut une erreur (...)

A bien des égards, le règlement 2021 prendra le contrepied parfait du règlement 2017 (photo). A l’époque, cette réglementation avait été introduite pour rendre les F1 plus rapides, plus véloces, plus larges, plus difficiles à conduire aussi ; des records au chronomètre ont en effet été battus… mais sans doute au détriment du spectacle, puisque ces monoplaces avec plus d’appui généraient aussi plus d’air sale pour la voiture suiveuse.

Daniel Ricciardo, à l’aube d’un autre grand changement réglementaire, fait lui aussi ce constat.

« Les F1 d’aujourd’hui ont l’air grandes, sexy, larges, leur look est incroyable, meilleur qu’en 2016. Mais mon inquiétude porte sur leur largeur en elle-même, les pistes n’ont pas été rendues plus larges, elles. »

« Il y avait moins de place pour dépasser. En F1, vous recherchez la moindre portion d’air propre quand vous suivez une autre voiture. Si l’autre F1 prend le vibreur, alors, vous essayez d’aller un peu plus sur le vibreur, au point de corde, pour avoir plus d’air libre pour votre aileron avant. Mais avec des F1 plus larges, c’est plus difficile d’y arriver. »

« Rien que ce fait – et sans considérer le surplus d’appui que nous avons eu – a fait qu’il était plus difficile de suivre les autres voitures en piste. »

« Donc ce n’était peut-être pas la meilleure chose à faire. Je ne veux pas dire que nous allons apprendre de nos erreurs, mais nous allons avancer. »

Ce règlement 2021 vise justement à améliorer le spectacle en piste, notamment en favorisant les batailles roue contre roue. Cependant, comme le rappelle Daniel Ricciardo, il n’y a pas que l’aérodynamique qui compte en la matière : le style de pilotage, l’attitude plus ou moins défensive des pilotes, importent aussi !

« Quand les autres dépasseront une voiture, moi, j’en dépasserai deux ! »

« Si ce règlement nous permet de mieux nous défendre, alors, je ne pense pas que ce sera facile de dépasser. Ce n’est pas comme si tout le monde pourra y arriver. Tout le monde essaiera aussi de défendre de manière plus dure. »

« Avoir plus d’opportunités de dépassements, cela créera toujours plus d’excitation pour tout le monde » conclut tout de même, sur une note d’optimisme, le pilote Renault.

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less