Formule 1

Le quota de moteurs en F1 sera ajusté pour la saison 2020

La FIA a revu ses règles

Recherche

Par Olivier Ferret

1er avril 2020 - 16:21
Le quota de moteurs en F1 sera (...)

Comme annoncé hier, la FIA a mis en oeuvre une série de mesures pour réduire les coûts, suite aux discussions menées avec les équipes et la FOM le 19 mars.

Parmi ces mesures, il y a l’adaptation du quota de composants pour les unités de puissance selon le nombre de courses qui pourront effectivement avoir lieu en 2020.

Ce qui est certain c’est qu’il n’y aura pas 22 courses puisque Monaco a été annulée par ses promoteurs. L’Australie n’a pas encore fait une croix définitive sur sa course mais cela semble bien difficile à reporter, à moins de faire la conclusion de la saison 2020 et l’ouverture de la saison 2021 à Melbourne.

La FOM table toutefois sur 15 à 18 courses, avec un aménagement possible de ces week-ends sous des formats limités à 2 jours pour les essais libres, les qualifications et la course. Ces cas sont prévus par le règlement. Mais dans le cas où il y a moins de 15 Grands Prix, rien n’était précisé.

La FIA a donc publié les quotas :

 Au cas où 11 courses ou moins sont maintenues, les pilotes auront le droit d’utiliser deux moteurs à combustion interne, deux MGU-H, deux turbocompresseurs, une batterie, deux MGU-K et un boîtier de contrôle électronique."

 Au cas où il y aurait entre 12 et 14 courses, le quota reste le même sauf qu’il y aura 2 batteries au lieu d’une. Même chose pour les boîtiers de contrôle électronique.

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less