Formule 1

Le Qatar a été fatal à McLaren dans sa lutte contre Ferrari

La triple course a coûté cher à l’équipe anglaise

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 novembre 2021 - 17:09
Le Qatar a été fatal à McLaren dans sa (...)

Andreas Seidl, le directeur de McLaren, regrette que la course de Losail ait mal tourné pour son équipe. L’Allemand tire la même conclusion sur le triplé de courses que la F1 vient d’enchaîner.

McLaren avait 3,5 points d’avance sur Ferrari lorsque ces trois courses ont débuté au Mexique, mais l’équipe de Woking en repart avec 39,5 de retard sur la Scuderia, qui s’est assuré la troisième place provisoire du championnat.

"Cette triple course ne s’est pas déroulée comme nous le voulions" note Seidl. "Lando a fait une bonne course et semblait jouer la quatrième place grâce à une voiture compétitive, une bonne stratégie et un excellent pit-stop."

"Une crevaison a ruiné sa course, et il a terminé neuvième. Quand cela s’est produit, son pneu dur avait fait moins de tours que le pneu tendre dans son premier relais, donc c’était très inattendu."

"Pour Daniel, il était difficile d’entrer dans les points depuis la 14e place. Il a fait un très bon premier relais qui lui a permis d’être dans la course, mais il a ensuite dû économiser une quantité anormalement élevée de carburant. Nous devrons enquêter sur la raison pour laquelle cela a été nécessaire de son côté."

Seidl félicite toute son équipe : "Mes remerciements à toute l’équipe, qui a travaillé incroyablement dur, tant ici en piste qu’à l’usine, et à nos collègues de Mercedes HPP, qui nous ont apporté un excellent soutien."

"Tout le monde a tout donné pendant cette série de courses intenses. Nous allons rentrer à la maison maintenant, faire le point, prendre un week-end de repos et essayer de terminer la saison en beauté."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less