Formule 1

Le promoteur du GP d’Australie fait un point sur les travaux

Melbourne et l’Albert Park se préparent pour avril 2022

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 octobre 2021 - 16:51
Le promoteur du GP d’Australie fait (...)

En dépit de l’incertitude qui entoure le Grand Prix d’Australie 2022, le circuit de l’Albert Park à Melbourne continue sa préparation. Le tracé a été largement revu pour favoriser le spectacle, et le PDG du promoteur de l’événement, Andrew Westacott, fait le point.

"Il y a eu trois phases. La première phase était l’élargissement de la voie des stands de deux mètres, parce que les voitures sont plus grandes et ont des angles de braquage plus larges qu’en 1996, donc la voie des stands a été élargie" a déclaré Westacott.

"Le deuxième point concerne les changements géométriques : nous avons élargi les virages 1, 3 et 6, nous avons supprimé les virages 9 et 10 autour du lac. Nous avons modifié de manière significative l’ancien virage 13, qui est maintenant le virage 11. Nous avons élargi l’ancien virage 15, qui est maintenant le virage 13."

"Tous les changements géométriques ont été effectués et nous allons maintenant déposer un nouvel enrobé, avant la fin de l’année, sur l’ensemble du circuit qui sera prêt pour le 10 avril 2022."

"Nous aurons des changements géométriques conçus pour mieux s’adapter au nouvel aérodynamisme des voitures, favoriser les dépassements, les opportunités de vitesse plus élevée et nous aurons une voie des stands qui, nous l’espérons, fera passer la limite de vitesse dans la voie des stands de 60 à 80 kilomètres par heure.

"Introduisant donc un aspect stratégique pour les équipes, et un mélange d’asphalte, qui aura un niveau plus élevé de dégradation et d’usure des pneus car il sera légèrement plus abrasif. Encore une fois, la combinaison de plusieurs de ces changements rendra les courses plus excitantes."

Le GP d’Australie a pour le moment perdu sa place en ouverture de saison, mais cela ne dérange pas Westacott : "Cela nous donnera plus de temps pour nous préparer. C’est intéressant que ce ne soit pas un changement qui soit permanent, mais il y a un nombre record de courses en 2022, avec 23 courses."

"Les essais auront lieu à Bahreïn, la première course à Bahreïn, la deuxième course en Arabie Saoudite, puis ils viendront ici. Cela nous donnera une longueur d’avance du point de vue des relations publiques, car nous n’aurons pas à générer tout le battage médiatique."

"Il y aura le battage médiatique des deux premières courses et nous sommes très, très excités d’avoir la troisième course le 10 avril 2022 juste avant Pâques. Les fans verront Daniel Ricciardo, ils verront les nouvelles voitures, le nouveau tracé, les nouvelles installations. Nous nous attendons à ce que ce soit un succès."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less