Formule 1

Le président de Ferrari renouvelle sa confiance en Binotto

Elkann vise un redressement collectif à moyen terme

Recherche

Par Olivier Ferret

28 juillet 2020 - 11:53
Le président de Ferrari renouvelle (...)

Le président de Ferrari, John Elkann (à gauche sur la photo), assure avoir une confiance absolue en Mattia Binotto, qui occupe actuellement les postes de directeur et directeur technique de Ferrari, pour redresser la Scuderia. Depuis l’an dernier, les choses semblent aller de mal en pis du côté de Maranello, mais le président se veut serein.

"Une totale confiance !" a assuré Elkann auprès de La Gazzetta dello Sport. "C’est aussi parce que Mattia Binotto a toutes les compétences et les caractéristiques pour mener un nouveau cycle de victoires. Il était chez Ferrari avec [Jean] Todt et [Michael] Schumacher et il sait comment combiner ambition et actions concrètes."

"Nous partons d’une bonne base. Nous connaissons nos faiblesses, nous voulons aller de l’avant et recommencer à gagner avec des pilotes jeunes et aussi ambitieux que nous."

Elkann justifie le choix de deux jeunes pilotes, qu’il pense plus à même de mener l’équipe dans sa reconstruction : "Au cours des dix dernières années, nous avons eu des champions du monde comme [Fernando] Alonso et [Sebastian] Vettel. Mais il est plus difficile de reconstruire un cycle et de demander de la patience à ceux qui ont déjà gagné qu’à ceux qui ont l’avenir devant eux."

"Nous posons les bases pour construire quelque chose d’important et vous pouvez le constater par la durée du contrat que nous avons signé avec Charles. Leclerc et [Carlos] Sainz s’installeront à Maranello, au plus près de nos ingénieurs. La nouvelle voiture naîtra également de leur contribution."

Elkann reconnaît toutefois qu’il dispose de peu d’outils pour satisfaire les Tifosi, qui désespèrent de voir leur équipe pointer à une lointaine cinquième place au championnat après trois courses : "Les fans souffrent autant que nous, mais ils continuent à nous donner un grand coup de pouce, et il est important d’être clair et honnête avec eux."

"Quand Todt et Schumi ont commencé à la fin des années 90, ce cycle historique est venu après une traversée du désert de 20 ans qui durait depuis 1979... Les fans savent que nous allons tout donner à chaque GP, et vous verrez que Vettel fera sa part aussi, mais je ne veux pas les décevoir. Faire de son mieux dans ces derniers mois de 2020 et en 2021 pour être à nouveau très compétitif en 2022, c’est notre objectif !"

"Il est difficile de faire une estimation et il est incorrect de créer de faux espoirs, mais d’ici 2022, nous aimerions être parmi les plus compétitifs. Nous travaillons à consolider la culture de la victoire de Ferrari et de nos pilotes. Nous allons travailler sur le collectif comme la Juve (le club de Turin de football, qui vient de gagner son neuvième titre consécutif, ndr) l’a fait au cours des dix dernières années. Et quand le collectif est fort, il ne s’agit pas de l’individu."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less