Le premier tour et la stratégie ruinent les espoirs de Haas F1

14e place pour Schumacher qui était 6e au premier tour

Recherche

Par Alexandre C.

22 mai 2022 - 18:26
Le premier tour et la stratégie (...)

Rien n’a vraiment fonctionné pour Haas et surtout pour Kevin Magnussen ce dimanche à Barcelone.

La course du Danois a été tout simplement terrassée au premier tour par un incident avec la Mercedes de Lewis Hamilton. Sans cela, le Danois aurait pu sans doute viser une arrivée non loin du top 10 mais encore fallait-il prendre moins de risques peut-être…

« J’étais à l’extérieur et on m’a touché dans au virage 4, j’ai eu une crevaison tout de suite et c’était essentiellement la fin de la course. Je pense que nous étions sur une stratégie difficile à cause de l’incident du premier tour, mais quand les pneus étaient un peu neufs, la voiture était bonne. C’est parti pour la prochaine course. »

Mick Schumacher a lui de nouveau manqué une entrée dans le top 10. Et pourtant il était 6e à la fin du premier tour ! Mais sa dégringolade (14e tour) s’explique par une mauvaise stratégie, Haas s’étant obstiné sur une stratégie à deux arrêts aux stands.

« C’est assez malheureux. Évidemment, nous savions que ça allait être serré avec les deux arrêts aux stands et ça n’a pas été payant de rester dehors, donc c’est quelque chose à apprendre, quelque chose à comprendre pour aller de l’avant. C’était un grand samedi, et nous avons eu un vendredi très propre aussi, ce qui est très bénéfique. Nous avons eu un bon départ, un bon premier tour et c’est tout ce que vous voulez aujourd’hui. Peut-être que le rythme n’était pas là aujourd’hui, mais j’espère qu’il le sera la semaine prochaine, donc nous allons continuer à pousser. »

Günther Steiner fait la moue : même avec deux voitures en Q3, Haas n’a pas réussi à inscrire d’unités et reste bloquée à la 8e place au classement des constructeurs malgré une bonne pointe de vitesse.

« La journée ne s’est pas déroulée comme prévu. Il y a eu plusieurs choses, tout d’abord le contact entre Kevin et [Lewis] Hamilton dans le virage 4 qui l’a vraiment mis hors course. Avec lui, nous avons juste essayé d’avoir une stratégie qui nous permettrait de faire quelque chose si quelque chose d’étrange se produisait, mais ça n’a pas marché. »

« Avec Mick c’était une course difficile, c’était un très bon départ, et tout s’est bien passé, mais après six tours nous avons perdu quelques positions, et puis la course nous a échappé. Ce n’est pas ce qui était prévu, mais on continue à avancer. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos