‘Le premier à arriver, le dernier à partir’ comment Alonso motive Aston Martin F1

Quand il parle, on se tait et on l’écoute…

Recherche

Par Alexandre C.

7 avril 2023 - 15:28
‘Le premier à arriver, le dernier à (...)

Avec Williams, Aston Martin F1 est l’équipe ayant le plus progressé en performance pure d’une année sur l’autre ; et cela se voit bien sûr dans les résultats.

Fernando Alonso ne pouvait sans doute pas rêver de meilleurs débuts avec sa nouvelle équipe : l’Espagnol a obtenu trois podiums en trois courses, après un podium en deux ans chez Alpine.

A l’image de Sebastian Vettel précédemment, Fernando Alonso a aussi permis à Aston Martin F1 de grandir, de passer encore dans une autre dimension.

Mike Krack, le directeur d’écurie, a ainsi expliqué à la BBC pourquoi Fernando Alonso était encore plus qu’un pilote – mais aussi un leader. Un monstre d’engagement aussi !

« Dès le premier jour, il a apporté beaucoup d’énergie et de motivation à l’équipe, rien que par sa façon d’être et d’aborder les choses. Il est très, très positif. »

« Si vous montrez l’exemple, c’est très simple d’être le leader. Si vous dites : "L’équipe doit pousser, mais je suis à la plage", il est beaucoup plus difficile d’amener l’équipe à pousser que si le pilote est là lui aussi. »

« Fernando est le premier à arriver le matin et le dernier à partir. »

« Ce sont de petites choses qui permettent à l’équipe de se rendre compte qu’il s’agit de quelqu’un de sérieux dans ce qu’il fait. Il contamine tout le monde comme ça. »

« Cela nous aide à extraire les 5 à 10 % restants de tout le monde, parce que si vous voyez que le pilote pousse autant, eh bien, s’il est déjà si motivé, nous le serons aussi, parce que normalement, vous essayez toujours de pousser les pilotes à pousser davantage. Lui, c’est vraiment le contraire. »

Dès les essais post-saison à Abu Dhabi, quand Fernando Alonso prit place dans l’Aston Martin F1 pour la première fois, les présages étaient prometteurs, se souvient Mike Krack.

« Il s’est rendu compte que la voiture était bien meilleure que ce à quoi il s’attendait. »

« Il est reparti d’Abu Dhabi en se disant qu’il avait peut-être sous-estimé l’équipe. »

« Mais dans l’ensemble, il a été sincère depuis qu’il est avec nous. Il s’est donné à fond et cela nous aide aussi. Si vous avez quelqu’un qui pousse sans relâche avec cette faim de performance et de victoire, cela nous motive. »

Alonso, un pilote qu’on écoute

Tom McCullough, directeur de la performance, a aussi détaillé tout ce qu’amène Fernando Alonso quand il débarque dans une équipe de F1.

Et quand Fernando Alonso parle, on se tait et on l’écoute...

« Il a une grande expérience et il est très efficace dans sa façon de parler et dans ce qu’il attend de la voiture, de l’équipe, de tout. »

« Quand il parle, cela vaut la peine de l’écouter. Il veut vraiment que ce projet fonctionne. Il dit donc : "Regardez ce point, ce n’est pas notre point fort. Regardez ceci". Cela contribue à renforcer l’équipe. »

« Il sait comment parler - d’une manière que les personnes qui l’écoutent comprendront et à laquelle elles réagiront. C’est une compétence très importante pour un pilote, car de nos jours, des centaines de personnes écoutent ce qu’il dit. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos