Le pneu tendre a été ‘une révélation’ à Barcelone

Pirelli n’a pas vu venir un tel degré de performance

Recherche

Par Alexandre C.

23 mai 2022 - 08:23
Le pneu tendre a été ‘une révélation'

Avant le Grand Prix d’Espagne, Pirelli estimait qu’une stratégie à un seul arrêt aux stands pouvait ne pas être impossible à Barcelone avec les 18 pouces… Mais la chaleur écrasante (37 degrés dans l’air et 50 sur la piste) a eu raison de ces espoirs.

Ce sont même 3 arrêts aux stands qu’il fallait faire ce dimanche à Barcelone. Max Verstappen s’y est employé de même que le reste du top 3 avec Sergio Pérez et George Russell (tendres-mediums-mediums-tendres pour eux).

De manière surprenante avec la chaleur, tous les pilotes sont partis en tendres, sauf Lewis Hamilton en médiums. Mais le contact avec Kevin Magnussen au premier tour a vite ruiné la stratégie décalée de la Mercedes.

En réalité, le Britannique s’est arrêté au premier tour et seulement deux fois ensuite : il a donc fait fonctionner ce qui ressemblait presque à une stratégie à deux arrêts aux stands. Et a donc d’autant plus de mérite.

Le pilote le mieux classé avec seulement deux arrêts aux stands était Valtteri Bottas : mais le Finlandais a vite regretté cette stratégie. De même Mick Schumacher, 6e au premier tour, a terminé 14e en s’obstinant sur une stratégie à deux arrêts aux stands.

Pourquoi n’a-t-on pas vu les durs avec cette chaleur ? Car le C1 était trop lent selon les équipes. Seul Kevin Magnussen, qui n’avait rien à perdre, l’a utilisé, en vain. Mais Pirelli note que ses chronos n’étaient pas trop éloignés des mediums.

Les tendres ont été étonnamment résistants avec cette chaleur, sur un circuit déjà exigeant avec les pneus. Leur avantage en rythme était sensible, Max Verstappen était même 2 voire 3 secondes au tour plus rapide que la concurrence avec des pneus neufs C3.

Comme Mario Isola le reconnaît, la chaleur catalane était un vrai test, réussi haut la main, pour ses nouveaux Pirelli.

« Il s’agissait certainement de l’un des plus grands tests auxquels nos nouveaux pneus de 18 pouces ont été confrontés cette année, avec un circuit demandant une haute énergie avec une forte dégradation attendue, et des températures de piste dépassant les 50 degrés. Nous pouvons dire maintenant que les pneus ont très bien relevé le défi, et ce qui rend leur performance encore plus impressionnante, c’est que les pilotes se sont concentrés uniquement sur les pneus les plus tendres nominés ici. »

« En particulier, le pneu tendre a été une révélation, avec presque tous les pilotes le choisissant pour le départ ; et beaucoup l’ont utilisé pendant une bonne partie de la course. »

« Les stratégies étaient très variées, avec des pilotes prêts à repousser les limites et à viser les trois arrêts aux stands, ajoutant au spectacle d’une course extrêmement disputée, aussi parce que ces F1 facilitent les dépassements. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos