Le pilote de la voiture de sécurité de F1 répond à Verstappen

"Je ne pouvais pas faire grand-chose"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 avril 2022 - 12:02
Le pilote de la voiture de sécurité (...)

Après le Grand Prix d’Australie, Max Verstappen a critiqué la voiture de sécurité, l’Aston Martin Vantage pilotée par Bernd Maylander, pour sa lenteur lors de ses interventions en piste, ce qui rend difficile la tenue des pneus à température.

Cette année, Mercedes a remplacé son AMG GT-R par une AMG GT-R Black Series, nettement plus rapide, afin d’éviter que les F1 ne refroidissent trop leurs pneus. Mais la Vantage est la même que l’an dernier, et elle concède jusqu’à cinq secondes à la Mercedes sur un circuit comme l’Albert Park.

"Je suis bien conscient des critiques de pilotes comme Verstappen, mais je ne pouvais pas faire grand-chose" assure Maylander, se défendant de pouvoir faire mieux avec la Vantage. "C’est bien que Charles ait vu que j’étais absolument à la limite. C’est tout ce que je pouvais faire."

Leclerc a minimisé la critique en expliquant qu’il voyait la sportive britannique à la limite de ses capacités devant lui. Le pilote Ferrari a voulu s’en plaindre à la radio avant de se raviser en voyant les efforts que déployait Maylander pour accélérer.

"Pour être honnête, je voulais me plaindre" a déclaré le leader du championnat. "Mais ensuite, j’ai vérifié à quel point la voiture de sécurité glissait dans les virages et je ne pense pas qu’il y avait quelque chose de plus qu’il pouvait donner, donc je ne voulais pas mettre trop de pression."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos