Le PDG du GP de Miami est ’chanceux’ d’être en vie pour voir sa course

Le Covid-19 a failli l’emporter l’an dernier

Recherche

Par Paul Gombeaud

6 mai 2022 - 17:29
Le PDG du GP de Miami est 'chanceux

Richard Cregan, le PDG du Grand Prix de Miami, avoue s’estimer heureux d’être en vie après avoir contracté le Covid-19 en Octobre dernier.

Intronisé dans son rôle l’année dernière pour superviser la création du circuit floridien autour du Hard Rock Stadium des Miami Dolphins, Cregan était autrefois chargé de la préparation des Grands Prix d’Abou Dhabi et de Russie.

"J’ai passé deux semaines en soins intensifs puis deux autres supplémentaires à l’hôpital après ça," a révélé Cregan.

"J’ai failli y rester. Une fois de retour à la maison, je ne suis pas sorti durant un mois. Je ne pouvais pas marcher. J’ai été chanceux d’avoir été pris en charge à Miami où on s’est très bien occupé de moi, même si j’ai perdu l’ouïe de mon oreille gauche. Ce fut une période effrayante, et ma famille ne pouvait venir me voir en raison du Covid bien sûr."

"L’ironie est que j’ai contracté le virus en regardant un match des Miami Dolphins... depuis Londres ! C’est là que je l’ai eu. Je suis ensuite allé voir ma famille à Dublin et je leur ai donné le Covid à tous, et ce malgré un test négatif. Puis je suis rentré ici et bang ! Mais je touche du bois, je vais bien désormais."

Initialement, le Grand Prix de Miami était censé se tenir en ville mais le projet fut refusé. C’est finalement Stephen Ross, propriétaire des Dolphins, qui proposa d’utiliser le Hard Rock Stadium comme cadre pour le circuit. L’investissement total s’élèverait à 60 millions de dollars.

"M. Ross a massivement investi, et il l’a fait seul sans l’aide de personne," explique Cregan.

"Ca va prendre deux à trois ans avant que nous ne soyons confortables avec le produit, la rentabilité et toutes ces choses. Les deux premières années sont toujours les plus difficiles en termes d’investissement. Mais nous savons que nous devons répondre aux attentes. C’est probablement le plus grand défi."

Cregan explique ainsi que de futurs changements pourraient être apportés pour augmenter les places, limitées à 82 500 par jour cette année.

"Nous avons maintenu la fréquentation à un niveau gérable pour cette année parce que nous voulons bien faire les choses. Nous devons être sûrs que nous allons gérer tous les éléments de manière correcte, puis nous verrons l’année prochaine comment nous pouvons nous améliorer."

"Nous avons la possibilité d’augmenter le nombre de tribunes et ensuite nous verrons où et si nous le faisons. Nous pouvons décider de garder l’événement tel qu’il est. C’est en fonction de la demande. Nous avons eu une énorme demande dès le premier jour."

Cependant, il tient également à ce que l’événement offre de nouvelles attractions aux visiteurs qui reviennent à l’avenir.

"C’est toujours quelque chose que les fans veulent. Ils veulent venir voir de grandes courses, mais ils veulent être divertis et nous devons examiner différentes façons de le faire. Nous avons une installation incroyable et je pense que nous pouvons l’utiliser encore plus pour l’année prochaine. Nous examinons déjà comment nous pouvons mieux utiliser le stade en lui-même."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos