Formule 1

Le paddock de la F1 va être très clairsemé en Autriche

Peu de monde hors des équipes et aucun motorhome

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 juin 2020 - 15:57
Le paddock de la F1 va être très (...)

A la veille d’une saison 2020 qui s’annonce très différente de tout ce qu’a connu la F1 auparavant, et à l’image de l’importance de la pandémie de Covid-19, Laurent Mékies se félicite du travail ayant permis de faire reprendre la F1 pour une saison adaptée.

"Il y a eu trois mois de travail commun intense avec la FIA, la F1 et les autres équipes, ainsi que les organisateurs, pour pouvoir être en position de discuter le retour à la compétition, surtout dans le contexte d’un événement international" a déclaré le directeur sportif de Ferrari.

Un retour à la compétition qui s’effectuera dans un contexte particulier avec des courses à huis clos : "Il n’y aura pas de spectateurs, pas d’invités, pas de sponsors, personne qui n’est pas crucial au déroulement de l’événement. Cela signifie, malheureusement, un nombre limité de médias."

"Mais cela signifie aussi certaines restrictions sur le personnel de l’équipe. Afin de rendre les choses possibles, nous avons convenu de réduire le nombre de personnes que nous emmenons sur la piste à 80 par équipe. Chaque équipe devra s’adapter à ces 80 personnes de manière à ce que la taille de l’événement et le nombre de personnes impliquées dans la gestion des événements soient aussi réduits que possible."

"Le fait que nous n’ayons ni spectateurs, ni invités, ni sponsors, et que les médias soient très limités signifie également que vous ne verrez aucune hospitalité, ni aucun motorhome. Ce sera donc un grand changement pour nous tous. Mais, là encore, c’est l’une des mesures qui s’imposait pour faire en sorte que le nombre de personnes soit le plus bas possible."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less