Formule 1

Le nouveau PDG de Renault a assuré l’équipe de F1 de son soutien

"Des messages rassurants sur le rôle que la F1 aura à jouer" pour Renault

Recherche

Par Olivier Ferret

19 août 2020 - 11:48
Le nouveau PDG de Renault a assuré (...)

Le nouveau PDG du groupe Renault a adressé des "messages rassurants" à l’équipe de Formule 1 lors de sa visite dans le paddock de Barcelone le week-end dernier.

C’est ce qu’affirme le patron de Renault F1, Cyril Abiteboul, après une période tumultueuse et incertaine pour la maison mère de l’équipe.

Anciennement chez Volkswagen et Seat, Luca de Meo (à gauche sur la photo) a commencé à travailler en tant que PDG de Renault le 1er juillet, à la suite d’un scandale de corruption présumée de son prédécesseur, Carlos Ghosn.

Ce scandale avait jeté un sombre nuage sur l’avenir de Renault en F1, mais fin mai, alors qu’elle annonçait un plan de restructuration, la PDG par intérim, Clotilde Delbos avait confirmé "notre intention de rester en Formule 1".

Et maintenant, le nouveau PDG s’inscrit dans cette ligne.

"Il est venu délivrer un message et c’est un message de quelqu’un qui découvre le groupe Renault. Il a commencé effectivement dans ses fonctions au 1er juillet. Il fait une tournée de tous les sites et la piste c’est un site comme un autre. Il viendra également nous rendre visite à Viry (moteurs), il va visiter des usines dès la fin de la semaine prochaine, donc il sait qu’il a une feuille de route qui est très grande, très large avec une situation du groupe Renault que l’on connaît," indique Abiteboul à Canal+.

"Mais également avec des messages rassurants sur le rôle que la F1 aura à jouer dans la reconstruction, dans la transformation de Renault qu’il est en train d’engager, qu’il est en train de construire. Il est en train d’élaborer ce plan stratégique et effectivement le sport automobile dans son ensemble aura un rôle à jouer et c’est ça qui est le plus rassurant.

"En plus du fait que c’est quand même un connaisseur de la Formule 1, il a la capacité à mesurer la difficulté, le niveau de la compétition, et le temps que cela met également de construire une équipe performante."

Esteban Ocon a lui aussi pu rencontrer le nouveau patron.

"Avant la course, M. de Meo a prononcé un discours devant l’équipe. Il a des projets intéressants, mais cela n’ajoute pas de pression - au contraire, nous ne ressentons que du soutien."

Renault F1 - Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less