Formule 1

Le Mugello, une inconnue excitante pour les équipes de F1

Premier Grand Prix de Toscane le 13 septembre prochain

Recherche

Par A. Combralier

11 juillet 2020 - 10:22
Le Mugello, une inconnue excitante (...)

La F1 a officialisé ce vendredi la tenue d’un nouveau Grand Prix, celui de Toscane, sur le circuit du Mugello, le 13 septembre prochain. Ce GP, organisé pour fêter le 1000e Grand Prix de Ferrari, servira aussi à assurer un nombre plus acceptable de courses cette année.

Le Grand Prix de Russie, deux semaines plus tard, a lui aussi été confirmé, pour porter le nombre total de courses à 10.

Invité à réagir, Frédéric Vasseur, le directeur d’Alfa Romeo, a évoqué une « bonne nouvelle », qui indique que la F1 « va dans la bonne direction, en ajoutant de plus en plus de courses. »

« Merci à la Formule 1 de s’en occuper. Je pense que c’est un excellent travail et, étape par étape, nous construisons un beau calendrier. »

Günther Steiner salue aussi la réactivité et l’adaptabilité montrées par la F1 durant cette période.

« C’est fantastique que ce travail soit fait car il doit être très difficile d’organiser des événements en ce moment. Je pense qu’ils font un excellent travail, donc au moins nous avons un calendrier substantiel ensemble, ce qui semble être le cas. Nous devrions avoir une belle saison. C’est très bien pour nous. C’est très bon pour les fans et pour la Formule 1 en général. C’est très bien et j’espère qu’ils continueront à faire pression pour en avoir d’autres et nous devrions être bons. »

Le même sentiment prévaut du côté de Racing Point et de Otmar Szafnauer.

« C’est merveilleux de voir deux autres courses ajoutées et je pense que cela témoigne du travail acharné qui a été fait pour s’assurer que nous pouvons courir en toute sécurité. Nous l’avons montré, c’est possible, si nous respectons les protocoles mis en place, il semble que nous puissions courir en toute sécurité, ce qui signifie que nous aurons beaucoup plus de courses après la Russie. »

Ce travail a aussi été salué par Claire Williams, d’autant plus qu’il servira à assurer plus de recettes aux équipes...

« Tout d’abord, je pense que la Formule 1, la FIA, tout le monde a fait un travail extraordinaire pour nous refaire courir en toute sécurité. J’imagine que c’est un travail incroyablement difficile de coordonner les courses après ces huit premières courses qui ont été confirmées, donc entendre que d’autres Grands Prix ont été inscrits au calendrier est une excellente nouvelle. »

« Il est clair que nous voulons aller courir autant que possible de la manière la plus sûre possible. Nous connaissons la Russie. Le Mugello est une inconnue - nous y sommes allés pour faire des essais mais il y a de nombreuses années. Oui, nous sommes impatients. Je pense que cela donnera un défi aux ingénieurs. Mais je pense que c’est fantastique que la F1 mette toutes ces nouvelles courses au calendrier. »

Enfin, Mario Isola, pour Pirelli, a précisé que le manufacturier connaissait bien le tracé transalpin, notamment pour y avoir testé... même si cela ne remonte pas forcément à hier.

« Oui, je suis tout à fait d’accord avec Claire. C’est bien d’être de retour, c’est bien d’avoir un calendrier qui est maintenant composé de 10 courses. Le Mugello est un circuit que nous connaissons, parce que nous y avons couru avec d’autres séries. C’est assez dur pour les pneus, donc nous devons être bien préparés pour ce circuit. À la mi-septembre, il est également possible d’avoir des températures élevées. La dernière fois que nous y sommes allés avec une voiture de Formule 1, c’était en 2012, donc il y a longtemps. »

« Mais nous sommes heureux d’avoir une deuxième course en Italie. Nous sommes italiens, donc nous aimons l’idée d’avoir une deuxième course en Italie. J’espère que ce sera une grande course et une grande célébration de ce très beau circuit. »

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less