Formule 1

Le Mugello se positionne aussi pour remplacer le GP de Chine de F1

Une 2e candidature en Italie

Recherche

Par Olivier Ferret

24 février 2020 - 09:56
Le Mugello se positionne aussi pour (...)

Après Imola, c’est au tour du circuit du Mugello, propriété de Ferrari, de se porter candidat à l’organisation du 22e Grand Prix de Formule 1 cette année si le Grand Prix de Chine ne peut finalement pas être reporté dans de bonnes conditions.

Le circuit italien est le théâtre du Grand Prix MotoGP chaque année (photo) et n’accueille pas de compétition internationale de premier rang sur quatre roues, ce que voudrait changer le maire de la ville.

"Tenir un Grand Prix au Mugello serait une grand opportunité de nous replacer sur la scène internationale," estime le maire, Federico Ignesti.

Alors même que l’épidémie de Coronavirus inquiète de l’autre côté des Alpes, voilà l’Automobile Club d’Italie avec deux candidatures à gérer. Qu’en pense son président Angelo Sticchi Damiani ?

"Imola et le Mugello ont des aspirations claires et légitimes (pour retrouver la F1). Mais il me semble difficile selon moi d’organiser un Grand Prix maintenant d’ici avril sur des circuits qui n’ont pas accueilli la F1 récemment. Cependant, si cela devait être étudié, l’ACI fera en sorte de tout faire pour que les conditions requises demandées soient satisfaites."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less