Formule 1

Le moteur de Leclerc est bon pour le service

Aucun changement de pièce avant la Chine

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 avril 2019 - 09:23
Le moteur de Leclerc est bon pour (...)

Très bonne nouvelle pour Charles Leclerc : son moteur touché à Bahreïn par un problème en fin de course n’obligera pas Ferrari à installer de nouvelles pièces. De fait, le Monégasque n’ira pas puiser dans ses réserves de pièces, très limitées par le règlement.

En effet, s’il avait dû recevoir un nouveau moteur, Leclerc n’aurait conservé que deux moteurs pour le reste de la saison, soit 19 courses à disputer. Malgré un court circuit dans l’injection à Bahreïn, sa voiture est donc prête à courir avec le même moteur en Chine.

De son côté, Toto Wolff annonce déjà que Mercedes ne sera pas capable de rattraper le performances de Ferrari en termes de moteur, alors que Valtteri Bottas craint que le circuit de Shanghai soit moins favorable à Mercedes que ne l’était Bahreïn, où la W10 rendait près d’une demi-seconde à sa rivale dans les lignes droites.

"Le développement moteur est déjà très avancé et les gains se font en centièmes de seconde entre une évolution et la suivante. Comme je l’ai dit, Ferrari possède cinq dixièmes sur nous en ligne droite, donc nous aurons besoin de temps pour les rattraper" a expliqué Wolff.

Ferrari

expand_less