Formule 1

Le monde de la F1 et du sport auto rend hommage à Moss

Le champion sans couronne est décédé

Recherche

Par Emmanuel Touzot

12 avril 2020 - 18:55
Le monde de la F1 et du sport auto (...)

Le décès de Sir Stirling Moss à l’âge de 90 ans a ému le monde du sport automobile. Le pilote, qui est connu sous le surnom de ’champion sans couronne’, a remporté 16 succès et a été quatre fois vice-champion du monde de F1, mais n’a jamais remporté le Graal.

Lewis Hamilton, qui avait notamment rencontré son compatriote à l’occasion d’un tournage promotionnel pour Mercedes en 2013 (photo), s’est exprimé sur la disparition de l’ancien pilote sur les réseaux sociaux.

"Aujourd’hui, nous disons ’au revoir’ à Sir Stirling Moss, une légende de la course" a-t-il écrit. "Nos conversations vont me manquer. Je suis reconnaissant d’avoir passé des moments spéciaux avec lui. J’envoie mes prières et mes pensées à sa famille. Qu’il repose en paix."

Le Président de la FIA, Jean Todt, a également eu une pensée pour le Britannique : "Un jour très triste. Stirling Moss nous a quittés après un long combat. Il était une vraie légende des sports mécaniques et il le restera pour toujours. Mes pensées vont à sa femme Suzie, à sa famille et ses amis."

George Russell, pilote Williams et compatriote de Moss, a écrit sur les réseaux sociaux : "RIP Sir Stirling Moss. J’ai eu le plaisir de le rencontrer que quelques fois, mais c’était assez pour comprendre pourquoi il était autant respecté. Mes pensées vont à sa famille."

Kevin Magnussen a noté qu’un "grand homme est décédé. Sir Stirling Moss est pour moi la définition du vrai compétiteur. J’ai toujours été un fan et j’ai une fois demandé à un ami à moi qui le connaissait s’il pouvait m’avoir un autographe. Il est revenu et m’a dit qu’il avait parlé à Stirling et qu’il serait ravi de me voir chez lui, à Mayfair."

"J’ai donc eu non seulement un autographe de la part de Stirling, mais j’ai pu passer une journée avec lui et sa charmante femme. Stirling a vécu une vie qui me fait rêver. Son héritage vivra pour toujours."

Valtteri Bottas s’est fendu d’un simple "RIP Sir", tandis que Paul di Resta l’a qualifié de "l’un des hommes les plus gentils que j’ai pu rencontrer. Un vrai ambassadeur de notre sport, j’ai eu assez de chance pour travailler lors d’événements avec lui, j’ai toujours été un grand fan."

Les directeurs d’équipes n’ont pas été en reste non plus, le président de McLaren, Zak Brown, a déclaré : "Je suis attristé d’apprendre le décès de Sir Stirling Moss. Un Grand de la F1, un pilote versatile et un ambassadeur incroyable pour le sport automobile britannique et international. Mon respect et ma sympathie à ses proches."

Christian Horner, directeur de Red Bull, a expliqué être "triste d’entendre la nouvelle du décès de Sitrling. Un des plus grands pilotes de tous les temps, qui aurait été un champion du monde méritant. Il était un des grands personnages du sport, avec une volonté incroyable et une étincelle dans le regard. Tu nous manqueras et je suis heureux de t’avoir connu, Stirling."

Le directeur de Mercedes, Toto Wolff, l’avait côtoyé à de nombreuses reprises lors d’événements de la marque, et lui a également rendu hommage : "C’était une figure incontournable de notre sport et l’un des survivants d’une époque de la course qui était celle du danger, du courage et de la camaraderie."

"Mais plus que tout, la carrière de Stirling a été caractérisée par une sportivité impeccable qui l’a toujours mis à part. C’était une figure importante de l’Histoire de Mercedes, en tant que pilote de Grand Prix, mais aussi en tant que vainqueur des Mille Miglia 1955. Il n’est pas exagéré de dire qu’on ne verra jamais d’équivalent."

Ross Brawn, qui occupe aujourd’hui des fonctions à la tête de la F1, a croisé la route du Britannique à de nombreuses reprises : "J’ai pu connaître Stirling après que sa carrière s’est terminée, et quand la mienne commençait. J’étais très fier de pouvoir le compter parmi mes amis."

"Il était au-delà du terme de légende. Ses talents dans n’importe quelle voiture étaient exceptionnels. Ce que j’admirais le plus, c’étaient les qualités de Stirling en tant que gentleman. Son comportement envers les autres pilotes et envers les gens était exemplaire."

"Il s’est battu autant que tous les autres pour gagner, mais n’a jamais dépassé les limites et l’a toujours fait proprement. Il a posé les standards que tous les compétiteurs devraient viser."

"Il était toujours amusant et aimait la vie avec Susie au maximum. Il m’a embarqué avec lui à Goodwood à plusieurs reprises, ce sont des souvenirs que je n’oublierai jamais."

Les anciens pilotes britanniques ont également réagi en nombre, comme David Coulthard qui a parlé de "talent unique et brut derrière le volant. Il aimait la course et vivait la vie à fond. Un personnage incroyable qui nous manquera, et que j’ai eu la chance de connaître. Je veux envoyer mes sincères condoléances à Lady Susie Moss, leur fils Elliot et sa fille Allison."

Martin Brundle a rappelé le souvenir d’un "compétiteur puissant et gentleman. C’était un homme remarquable. Il a survécu à l’ère la plus dangereuse du sport automobile et est décédé à l’âge de 90 ans. Il avait énormément d’histoires à raconter et c’était un privilège de le connaître."

Se désolant d’une "triste, triste nouvelle", Johnny Herbert a tenu à rappeler qu’il n’avait pas le palmarès qu’il méritait et qu’il était "un champion du monde dans nos yeux à tous."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less