Formule 1

Le karting n’était pas une période agréable pour Ocon

Le sort de sa famille était entre ses mains

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 janvier 2020 - 09:35
Le karting n’était pas une période (...)

Comme tous les pilotes de Formule 1, Esteban Ocon a débuté sa carrière en karting. Mais contrairement à de nombreux pilotes, qui portent un regard positif sur leurs débuts, le Français n’a pas une bonne image de sa période en kart.

"Pas du tout !" assure-t-il. "Ce n’est pas le cas car c’était une période difficile de ma carrière et de ma vie. Ce n’était pas une période agréable. C’était la partie de ma vie où mes parents faisaient énormément de sacrifices et si je n’étais pas performant, c’était fini."

"J’avais beaucoup de pression sur les épaules car j’avais aussi beaucoup de responsabilités pour ma famille, car si je n’étais pas performant, nous allions être en difficulté. Je déteste cette période !"

"Je veux dire, ça m’a amené où j’en suis, ce qui est fantastique, et j’adore ma vie, et les victoires étaient de bons souvenirs, mais c’étaient aussi des moments très difficiles. C’est bien qu’on y soit arrivés."

Interrogé sur la préparation que ça a pu lui offrir pour la F1 et son monde difficile, Ocon ne veut pas s’avancer : "Beaucoup de pilotes différents ont leur histoire, et ça, c’était mon histoire."

"Je suis sûr que d’autres pilotes qui sont arrivés d’une autre manière ont aussi des histoires intéressantes. Je ne peux pas dire que je suis meilleur car j’ai eu des difficultés à arriver, je ne pense pas que ça serait correct."

Les personnes qui ont travaillé avec Ocon ont souvent une bonne opinion de lui, mais le Français assure qu’il ne cherche pas spécifiquement à se faire apprécier de ses collaborateurs pour garder des portes ouvertes.

"Je ne suis pas un acteur ! Mes parents étaient assez durs au sujet de l’éducation, je ne sais pas si ça fait une différence, mais la manière dont ils m’ont appris les choses est plutôt bonne pour ce qui est d’être poli et reconnaissant."

"Il s’agit aussi de voir combien de personnes travaillent pour vous, ce qui n’est pas normal, et il faut reconnaître également le travail que les gens font. Ils y mettent leur cœur, et il est important de le reconnaître."

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less