Formule 1

Le Grand Prix de F1 des Pays-Bas ne serait pas organisé avant septembre

Lammers exclut toujours une course sans public

Recherche

Par Olivier Ferret

18 avril 2020 - 14:20
Le Grand Prix de F1 des Pays-Bas ne (...)

Jan Lammers, le promoteur du Grand Prix des Pays-Bas à Zandvoort, vient de subir un nouveau coup dur : tous les événements rassemblant du public sont interdits jusqu’au 1er septembre, pour l’instant.

L’ancien pilote de F1, en charge du retour du sport dans son pays, avait exclu de tenir la première édition à Zandvoort depuis 1985 sans audience. Ce qui signifie que sa course, si elle peut avoir lieu, ne pourra se tenir en août.

"Pour l’instant, la Formule 1, comme le football et d’autres sports, cherche juste tous les moyens possibles pour se relancer. On semble se diriger vers une ou deux courses en Autriche pour commencer, sans public. Je ne sais pas à quel point la FOM les sollicite pour savoir comment cela va se passer mais, de mon côté, je n’ai pas été sollicité. Comme je l’ai dit, je ne veux pas penser à un Grand Prix chez nous sans public. Ce serait mortel. Mais attendons de voir," explique-t-il.

De toute manière, Lammers ne croyait pas vraiment à une course en août.

"Si les gens peuvent partir en vacances, ils ne vont pas aller voir un Grand Prix. On garde la porte ouverte pour une course plus tard (après le 1er septembre). Du côté de la logistique nous savons faire, nous étions prêts pour le mois de mai déjà. Il s’agira plutôt du côté pratique."

"Parce que même si vous tenez une course sans public, vous avez quand même plusieurs milliers de personnes pour qu’un Grand Prix puisse se tenir : les équipes, la sécurité, le personnel médical, les commissaires. Même si on n’a pas de public, cela fait quand même beaucoup de gens à gérer en temps de distanciation sociale."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less