Le Grand Prix de Belgique de F1 prolongé au détriment de Kyalami

L’Afrique du Sud a des liens gênants avec la Russie

Recherche

Par Franck Drui

7 juin 2023 - 10:06
Le Grand Prix de Belgique de F1 (...)

Le Grand Prix de Belgique devrait rester au calendrier de la Formule 1 pendant au moins un an après que le projet d’organiser le Grand Prix d’Afrique du Sud ait échoué, selon diverses sources.

Les relations de l’Afrique du Sud avec la Russie auraient dissuadé la F1 de conclure un accord pour organiser à nouveau une course sur le circuit de Kyalami, en plus des problèmes de financement de cette course.

La F1 a résilié son contrat avec le Grand Prix de Russie l’année dernière à cause de son invasion et de la guerre qui a suivi avec l’Ukraine, affirmant qu’il est impossible d’organiser une course dans le pays dans le climat actuel.

La FIA a décrété que tous les pilotes de course de Russie et de Biélorussie, un pays qui aide les efforts de guerre de Vladimir Poutine, doivent courir sous un drapeau neutre. Elle a également interdit aux sponsors et logos russes d’apparaître lors de tout événement sanctionné par la FIA.

Le circuit de Kyalami a accueilli 20 Grands Prix de championnat de F1, dont le dernier a été remporté par Alain Prost en 1993.

Il y a eu des discussions initiales entre les organisateurs et le PDG de la F1, Stefano Domenicali, pour ajouter le pays au calendrier cette année, mais la piste n’était pas encore prête à accueillir une course de F1.

Son retour se serait fait au détriment du Grand Prix de Belgique sur le circuit historique de Spa Francorchamps.

Maintenant, la position politique de l’Afrique du Sud avec la Russie semble avoir reporté la possibilité de tenir un Grand Prix, et il n’y aura pas de course dans le pays avant au moins 2025.

Cela signifie que Spa bénéficiera probablement d’une nouvelle prolongation d’un an.

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos