Formule 1

Le GPDA met l’incident de la grue en Turquie à l’ordre du jour du briefing

Inacceptable selon les pilotes de F1

Recherche

Par Olivier Ferret

26 novembre 2020 - 16:27
Le GPDA met l’incident de la grue en (...)

Le problème de la grue qui était encore présente en bord de piste au moment de la relance des qualifications en Q2 en Turquie sera abordé lors du briefing des pilotes demain.

Michael Masi, le directeur de course de la F1, avait expliqué après la séance que le feu vert avait été remis parce que la grue serait évacuée à temps lorsque les pilotes arriveraient à ce virage. Ce ne fut pas le cas pour quelques secondes.

Le directeur du GPDA (Grand Prix Drivers Association), Sebastian Vettel, était monté au créneau et avait trouvé cela inacceptable. "C’est une erreur où il ne peut y avoir aucune tolérance."

L’autre directeur du GPDA, Romain Grosjean, ajoute aujourd’hui à Sakhir que ce problème va être traité.

"Oui, il y a eu un suivi de cette affaire, et oui, cela sera discuté lors du briefing des pilotes. Tous les pilotes au sein du GPDA sont alignés là-dessus et nous voulons simplement nous assurer que cela ne se reproduira plus."

Même si des drapeaux jaunes doublés étaient agités, c’était encore trop dangereux pour Kimi Raikkonen, qui rappelle que les F1 partaient en tête-à-queue à très basse vitesse sur "la patinoire" d’Istanbul.

"J’étais l’un des premiers (le 2e en réalité) à arriver sur la scène. Mais aller plus lentement, alors que c’était déjà hyper glissant... cela ne changeait rien car nous perdions les voitures pour un rien, dans un virage ou sur un filet de gaz."

"C’était loin d’être idéal. Cela aurait été bien mieux d’attendre que la grue soit vraiment derrière la barrière pour relancer la séance parce qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver."

"Même si on va lentement, à 120 km/h je crois à cet endroit, c’est tellement facile de perdre la voiture. Tout le monde était à la limite de l’adhérence à faible vitesse, sans appuis. Il aurait fallu attendre quelques minutes de plus pour décider du feu vert afin de prendre 0 risque."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less