Le GP de Belgique menacé de disparaitre du calendrier de la F1

A moins d’une alternance avec un autre pays...

Recherche

Par Olivier Ferret

21 juin 2022 - 10:23
Le GP de Belgique menacé de disparaitre

Le légendaire circuit de Formule 1 de Spa-Francorchamps pourrait manquer au calendrier de la F1 de 2023.

A Montréal le week-end dernier, les chefs d’équipe ont entendu de la part du PDG de la F1, Stefano Domenicali, que le calendrier pourrait encore augmenter - pour atteindre un record de 24 courses l’année prochaine.

"Ce n’est pas une grande différence entre 24, 23 ou 22," a déclaré le patron de l’équipe Alfa Romeo, Frédéric Vasseur.

Cependant, 16 de ces 24 courses seraient réservées aux Grands Prix en dehors de l’Europe, car la Formule 1 exploite de nouveaux marchés aux États-Unis et même, bientôt, en Afrique du Sud.

Cependant, le Grand Prix de Belgique pourrait manquer dans la liste, car les promoteurs n’ont pas encore convenu d’un nouvel accord avec la Formule 1 malgré des investissements très importants sur le circuit de Spa et ses infrastructures.

Le patron d’AlphaTauri, Franz Tost, n’a cependant pas le temps pour la sentimentalité.

"C’est très facile. Pas d’argent, pas de Grand Prix. S’ils ont de l’argent, on y va. S’ils n’ont pas d’argent, on n’y va pas."

La première ébauche publiée du calendrier 2023 n’est pas attendue avant la fin de l’été. Mais les plans deviennent lentement plus clairs et ils ne semblent pas bons pour Spa-Francorchamps, qui pourrait sauver sa place uniquement grâce à un accord d’alternance avec un autre pays, comme la France

Sur les 8 places au calendrier pour les circuits européens, Silverstone, Budapest, l’Espagne, Imola, Zandvoort et Monza ont tous des contrats pour 2023. Les négociations sont toujours en cours avec Monaco, et l’Autriche devrait renouveler car le circuit appartient à Red Bull. Cela signifie que les huit dates européennes seraient déjà remplies...

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos