Le GP d’Australie ouvrira les saisons 2024 et 2025 de F1

Ce sera la manche d’ouverture à trois autres reprises

Recherche

Par Emmanuel Touzot

17 juin 2022 - 13:07
Le GP d'Australie ouvrira les (...)

Melbourne a prolongé son contrat avec la F1, assurant au Grand Prix d’Australie de rester au calendrier jusqu’en 2035. Andrew Westacott, le PDG d’Australian Grand Prix Corporation, révèle que cinq des dix éditions ajoutées par ce contrat seront en ouverture de saison.

"L’une des choses qui se produit est qu’il est assez difficile pour nous de jongler avec quatre jours d’activité à Albert Park" a déclaré Westacott. "La Formule 1 doit jongler avec 23 courses sur un calendrier."

"Au début de la saison, en tenant compte du Ramadan, en tenant compte de Pâques, en tenant compte des autres contraintes de calendrier, avoir cinq courses pour être la manche d’ouverture de la saison à Melbourne est un excellent résultat. Et c’est le minimum garanti."

"Ce que nous allons constater, c’est qu’au cours de cette période, nous serons soit la course 1, la course 2 ou la course 3, soit très tôt dans la saison. C’est un excellent résultat. Nous avons vu 419 000 personnes ici dans le public pour 2022. Nous pensons que cela va continuer."

"Nous avons toujours eu un arrangement qui nous voit être l’une des courses de début de saison. Et cela a toujours fonctionné, d’être la première course. Mais nous savons que dans un environnement compétitif, débuter la saison est toujours une très bonne chose."

"Nous n’avons pas cherché plus que ça. Et nous pensons qu’être la première, la deuxième ou la troisième course de la saison est une très bonne chose pour Melbourne, comme cela a été prouvé en 2022."

La rumeur d’un déménagement de la F1 à Sydney avait fait surface récemment, mais l’AGPC n’a pas eu d’informations à ce sujet : "Je ne suis pas au courant de ce que Sydney a fait. Mais ce que je sais, et c’est du domaine public, c’est que l’Australie-Méridionale, le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud ont convoité le MotoGP et la Formule 1."

"Il est de notoriété publique que la compétitivité est bien vivante dans le monde du sport automobile et qu’elle est bien vivante dans le monde des grands événements. Je ne serais pas surpris que d’autres juridictions fassent de grandes ouvertures aux détenteurs des droits non seulement du MotoGP et de la Formule 1, mais aussi d’autres événements majeurs. C’est pour cela que la concurrence est si forte et que c’est si bon pour les économies."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos