Formule 1

Le GP d’Australie n’est pas contre accueillir une Qualification Sprint

Le promoteur va en discuter avec la F1 en novembre

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er novembre 2021 - 17:27
Le GP d’Australie n’est pas contre (...)

Le Grand Prix d’Australie, via la voix de son promoteur Andrew Westacott, a révélé qu’il était prêt à accueillir une des Qualifications Sprint de la saison 2022 de Formule 1. Les discussions en ce sens devraient avoir lieu ce mois-ci.

"Je vais en parler avec la Formule 1 au cours du mois de novembre" a déclaré Westacott à Speedcafe. "Ce n’est pas quelque chose dont j’ai discuté, le plus important était d’obtenir un accord et de s’assurer que c’était bon pour être au calendrier."

"Maintenant que c’est fait, la Formule 1 a beaucoup de pain sur la planche, parce que, évidemment, ils entament une série de trois courses avec le Mexique, le Brésil et le Qatar. Mais nous aurons un dialogue avec eux sur les formats et d’autres choses."

Melbourne a drastiquement revu son tracé, avec des virages beaucoup plus rapides et ouvertes, et la suppression de la chicane lente près du lac. Selon Westacott, une quatrième zone DRS pourrait voir le jour sur l’Albert Park, même si l’on n’en saura rien avant le printemps 2022, la course étant prévue en avril.

"Les zones de DRS sont déterminées bien plus près de l’événement. Tout indique, grâce au très bon travail de simulation que la Formule 1 a réalisé, qu’il y aura une quatrième zone de DRS. De la même manière, il se pourrait que la limite de vitesse dans la voie des stands passe de 60 à 80 km/h."

"Mais Michael Masi est le directeur de course de la F1, et les gars de la FIA et de la F1 ne décident de cela que peu avant l’événement. Et je peux comprendre cela aussi, à un niveau supérieur, puisqu’il y a tout le contexte des nouvelles voitures qui arriveront en 2022."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less