Le gouvernement russe déplore ’l’arnaque’ de la F1

Domenicali pris pour cible par le ministre des sports

Recherche

Par Olivier Ferret

23 août 2022 - 13:41
Le gouvernement russe déplore 'l

Un représentant du gouvernement russe s’est moqué de l’affirmation de la Formule 1 selon laquelle le sport ne courra plus jamais dans le pays en raison du conflit en Ukraine.

Stefano Domenicali est le PDG de Formula One Management, qui, au début de l’année, a supprimé le contrat du GP de Russie avec Sotchi et a également exclu le déplacement de l’événement à Saint-Pétersbourg. Mais Dmitry Svishchev, ministre des sports au sein du gouvernement russe, s’est moqué de la déclaration publique de Domenicali.

"Je tiens à noter que M. Domenicali a déclaré qu’il n’y aurait jamais de Formule 1 en Russie. Mais avant d’affirmer de telles choses, il aurait dû examiner attentivement son contrat" a déclaré Svishchev.

"Pour combien d’années a-t-il été signé, deux, trois ans ? Il est lui-même un employé, et il ne peut faire de telles déclarations que pour la durée de son contrat."

Le Russe a déclaré qu’un autre problème majeur est que la Formule 1 refuse actuellement de même rendre le prépaiement effectué par les promoteurs de la course de Sotchi.

"Si elle est annulée, ce serait bien de rendre les paiements qui ont été faits. Vous ne voulez pas faire la course ? Rendez l’argent qui a été versé pour la compétition à venir. Cela ressemble beaucoup à une arnaque, à un racket à la manière des années 90. Il me semble que cela ne repose sur aucun principe sportif."

Par conséquent, Svishchev dit douter de l’affirmation de Domenicali selon laquelle la F1 ne reviendra jamais en Russie : "Je pense que les relations avec nous vont se normaliser dans un avenir proche et que la Russie reviendra dans la communauté sportive mondiale."

"Domenicali devrait réfléchir attentivement à ses propos, et nous envisagerons la possibilité d’une compensation pour le préjudice financier et moral. Ou du moins, je recommande aux dirigeants de notre Grand Prix de le faire."

Les propos de Svishchev ont même été soutenus par le premier pilote russe en Formule 1, Vitaly Petrov : "Qui est Domenicali ? Aujourd’hui il est là, demain il ne le sera peut-être plus. Alors soyez patient. La course reviendra, je pense. Peut-être même que l’année prochaine, elle reviendra."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos