Formule 1

Le gouvernement danois refuse l’idée d’un GP de F1

Le projet tombe à l’eau

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 février 2020 - 10:17
Le gouvernement danois refuse l’idée (...)

Alors que c’était une rumeur insistante l’an dernier, les difficultés pour organiser un Grand Prix du Danemark continuaient à s’accumuler. Le projet était pourtant porté par un politicien, Helge Sander, par le riche Lars Seier Christensen, et la FIA le soutenait, tout comme Hermann Tilke.

Le maire de Copenhague, Frank Jensen, avait retiré son soutien, ce qui n’avait pas empêché Sander de poursuivre sa quête pour trouver le moyen d’organiser ce Grand Prix du Danemark, ailleurs que dans la capitale.

"La Formule 1 m’a mandaté pour explorer les possibilités et j’ai contacté plusieurs villes" explique Sander. "Deux d’entre elles, Aalborg et Roskilde, étaient réalistes et il y avait à la fois un soutien municipal et un intérêt spécifique d’investisseurs privés. Mais un tel projet requiert aussi le soutien du gouvernement."

Les possibilités évoquées ont donc pris forme et un dossier a été déposé auprès du Premier ministre, Mette Frederiksen, qui a fait suivre le projet au ministre du Gouvernement, Simon Kollerup.

Sander explique avoir reçu une réponse très décevante : "J’ai demandé une réunion où je pourrais présenter les plans, mais je n’ai reçu qu’une réponse écrite décevante", dans laquelle il était dit que le GP de F1 n’est "pas une priorité pour le gouvernement pour le moment."

"Cependant, je reconnais les étapes effectuées par la F1 vers l’écologie récemment, et j’aimerais en entendre davantage à ce sujet. Il y a plusieurs pays qui essaient d’entrer au calendrier, et je sais depuis mes réunions avec la F1 qu’ils aimeraient beaucoup courir au Danemark."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less