Formule 1

Le forcing du comté de Miami pour le GP est mal vu

Par le maire et les habitants de Miami Gardens

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 novembre 2019 - 11:27
Le forcing du comté de Miami pour le (...)

Alors que le second projet de Grand Prix de Miami semblait tomber à l’eau, après un premier envisagé sur le front de mer, un politicien externe à la ville de Miami Gardens, où se situe le second projet, a décidé de s’opposer aux locaux et de soutenir le projet.

"Je reste attaché aux résidents locaux, mais je veux aussi qu’un Grand Prix de F1, une course de classe mondiale, arrive dans notre communauté" avait déclaré Carlos Gimenez, le maire du comté de Miami-Dade, après avoir débouté une résolution qui devait empêcher la tenue du Grand Prix.

Une posture qui a froissé les politiciens locaux, à commencer par le maire de Miami Gardens, Oliver Gilbert : "Nous comprenons que nous faisons partie d’un grand écosystème économique. Nous le savons. Nous voulons juste que cet écosystème économique comprenne que nous vivons ici. Et chaque grand événement n’est pas un grand événement pour nous."

Les habitants sont les premiers opposants au Grand Prix. Après avoir fait annuler le premier projet et la course de Formule E, ils sont fermement opposés à un circuit autour du Hard Rock Stadium, où l’équipe de NFL des Miami Dolphins joue.

C’est ce qu’explique Janice Smith, une riveraine décidée à ne pas subir de perturbations, même si celles-ci sont limitées dans le temps : "Vous ne pouvez déjà rien entendre chez vous quand les Dolphins jouent. J’ai l’impression qu’on nous manque de respect, qu’on nous insulte et qu’on nous ignore."

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less