Formule 1

Le duel Hamilton - Verstappen est ’le plus empoisonné’ depuis Senna - Prost

Chez McLaren on se délecte de cette bataille en 2021

Recherche

Par Olivier Ferret

11 décembre 2021 - 19:26
Le duel Hamilton - Verstappen est (...)

La lutte épique entre Lewis Hamilton et Max Verstappen pour devenir le champion de la F1 de cette année a été "le plus empoisonné depuis Ayrton Senna et Alain Prost" selon Zak Brown, l’actuel PDG de McLaren, l’équipe qui avait dû gérer les deux champions de l’époque en 1988 et 1989.

Hamilton et Verstappen entrent dans le dernier week-end de la saison à égalité de points, dans une campagne qui a connu de nombreux points chauds, dont deux gros accidents.

Si une collision mettait les deux hors de la course dimanche, Verstappen remporterait le titre au décompte des victoires en course (neuf contre huit pour Hamilton)... à moins que la FIA ne s’en mêle.

L’incident le plus célèbre a eu lieu en 1990, lorsque Senna a plongé à l’intérieur de Prost au premier virage à Suzuka, provoquant l’abandon immédiat des deux pilotes, avec pour résultat le Brésilien couronné.

Comparant les deux rivalités, Brown déclare que "ce combat entre Lewis et Max a été génial à regarder toute l’année."

"Je ne me souviens pas d’avoir vu quelque chose d’aussi empoisonné entre deux pilotes et deux équipes comme celle-ci depuis Senna et Prost."

"Même s’il y a eu des championnats très chaotiques, vous vous souvenez de Lewis contre Felipe Massa ou de Fernando Alonso contre Sebastian Vettel, où tout s’est terminé en finale, il n’y avait pas l’anticipation et l’intensité que ce championnat a eues tout au long de la L’année entière."

"Et il y a eu des changements de tendance constamment. Vous supposiez que Mercedes allait gagner et Max a été assez dominant pendant un moment, puis Lewis était sur une lancée. Et ainsi de suite. C’était génial à suivre cette année."

Non seulement il y a eu du venin en piste, mais le muret des stands a également vu sa juste part d’action, avec Toto Wolff et Christian Horner s’échangeant des amabilités...

"Ils ont définitivement une véritable aversion l’un pour l’autre," révèle Brown, "bien que je pense que vous les voyez jouer un peu devant les caméras de temps en temps."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less