Formule 1

Le développement des pneus F1 inutilisés en 2020 va servir pour 2021

Même s’ils ont été abandonnés

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 janvier 2020 - 16:24
Le développement des pneus F1 inutilisés

Malgré le camouflet subi par Pirelli avec les pneus 2020, qui ont été refusés par les équipes au profit des gommes déjà utilisées en 2019, le directeur de la marque, Mario Isola, se veut rassurant quant au travail effectué sur ces pneus, qui ne sera pas inutile pour préparer le passage aux roues de 18 pouces en 2021.

"Il y a des concepts dans les pneus 2020 qui seront utiles pour 2021" assure l’Italien. "Quand nous avons testé à Abu Dhabi, nous avons dit que les gommes 2020 peuvent être utilisées avec des pressions plus basses du fait de leur profil et d’éléments dans la construction qui sont dessinés pour cela."

"Cela a donné l’opportunité aux équipes d’utiliser une pression plus basse, et aussi d’autres caractéristiques. Le test à Abu Dhabi était très bon et représentatif, et a souligné des aspects positifs des gommes 2020, et certains objectifs n’ont pas été accomplis. Nous devons prendre la bonne partie des concepts des pneus 2020."

De plus, Pirelli a pu travailler pour comprendre pourquoi les simulations positives n’ont pas accouché de résultats suffisamment bénéfiques pour que les équipes finissent par valider les pneus 2020.

"Nous devons comprendre pourquoi certains objectifs n’ont pas été atteints, car dans certains cas, nous avons trouvé des résultats légèrement différents durant notre développement. C’est important de comprendre cela."

"Nous avons fait des analyses et nous avons trouvé des raisons pour lesquelles nous avions des résultats différents, car cela fait partie de la courbe d’apprentissage pour nous, afin d’améliorer la méthodologie des tests, le plan des tests et ainsi de suite. Ce n’est pas simple car nous testons avec dix équipes différentes et dix voitures différentes."

Comme en 2015 et 2016, lorsque les équipes testaient les nouveaux pneus plus larges avec des voitures simulant l’appui aérodynamique des monoplaces revues pour 2017, les tests se feront avec des voitures hybrides fournies par les équipes.

"Cette année, nous aurons des mulets qui ne seront pas des versions définitives des voitures de 2021. Il y a énormément d’éléments qui jouent un rôle dans ce développement. C’est la vie, nous faisons au mieux avec les outils que nous avons. Nous ne pouvons pas inventer quelque chose que nous n’avons pas."

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less