Formule 1

‘Le DAS n’est que la partie émergée de l’iceberg’ : Russell annonce que Mercedes F1 sera ’inarrêtable"

Norris a lui aussi été soufflé par le DAS

Recherche

Par A. Combralier

26 février 2020 - 13:28
‘Le DAS n’est que la partie émergée (...)

Comme l’a déjà révélé James Allison, le directeur technique de Mercedes, l’équipe allemande a, pour garder la maîtrise sur le championnat, fait très largement évoluer sa monoplace, même en période de stabilité réglementaire. Ainsi de nombreuses innovations se retrouvent sur la W11, dont la plus connue est le DAS.

Mais ce système n’est que « la partie émergée de l’iceberg » pour reprendre l’expression de George Russell.

Le pilote Williams connaît bien la maison Mercedes, pour y avoir été pilote de développement. Et il a été particulièrement impressionné par les nouveautés techniques de la nouvelle Flèche d’Argent, ce qui peut déjà inquiéter la concurrence.

« Je fais partie de cette équipe depuis longtemps. J’ai vu ce qu’ils avaient prévu d’amener, avant de rejoindre Williams. Et c’est incroyable de voir ce que ces gars font. Ils ont apporté des tonnes de trucs à la voiture, des trucs que nous ne pouvons pas juste voir à l’œil nu. »

« Alors quand j’ai vu ça, je me suis dit, wow, vous nous faites tous passer pour des idiots en ce moment. C’est incroyable et je pense qu’ils seront inarrêtables cette année. »

Lando Norris, du côté de McLaren, a lui aussi été soufflé par la créativité et l’ingéniosité de Mercedes, en particulier en sujet du DAS.

« J’ai remarqué ce système le matin [du deuxième jour de roulage], j’étais dans la voiture à ce moment-là. Il a été montré à la télévision et j’étais vraiment confus. »

« Je l’ai vu, mais je ne voulais pas passer pour un idiot et dire aux ingénieurs "les gars, je crois qu’il se passe quelque chose de bizarre dans le volant". J’ai pensé que je devais voir n’importe quoi. Je ne l’ai donc pas dit au début, mais j’ai juste dit : "Je veux venir voir ça plus tard". Je leur ai donc dit de retenir cette vidéo. »

« Puis j’ai sauté de la voiture quelques heures plus tard, tout le monde s’est dit : "Oh mon Dieu, vous avez vu le volant de cette Mercedes qui bouge...". Et je le savais, je ne voyais pas n’importe quoi. »

Aujourd’hui, Lando Norris applaudit des deux mains la trouvaille de Mercedes, qui fait partie de l’ADN de la F1 selon lui.

« Ce serait génial de voir ce système dans toute équipe de Formule 1, mais évidemment c’est Mercedes qui a ouvert la voie depuis si longtemps maintenant, et ils continuent donc d’arriver avec des idées toujours aussi géniales. »

« Je pense que cela a un peu manqué à la F1. Je me souviens de mon enfance quand je regardais la F1, les gens arrivaient avec le F-Duct, et tant d’idées cool, des designs radicaux et de choses qui font parler. Et au cours des dernières années, vous n’en avez pas vu autant [de ces innovations]. Maintenant, voir que Mercedes a mis au point quelque chose comme ça, c’est génial. »

Pour autant, Lando Norris ne presse pas les ingénieurs de McLaren de développer à leur tour un DAS – le système sera d’ailleurs interdit l’an prochain.

« C’est tellement anormal. Le volant, c’est quelque chose qui vous donne un feedback. Votre volant est l’un des éléments les plus importants, car il permet de vous donner un bon retour d’information et de vous expliquer comment la voiture se comporte et tout le reste. Ainsi, lorsqu’il y a un troisième mouvement sur le volant [pour le pousser et non plus le tourner] si vous faites un mouvement de va-et-vient, ça perturbe votre cerveau et vous vous sentez à votre tour perturbé. »

« Mais évidemment, ce n’est pas un problème, ce n’est pas comme si le volant se déplaçait alors que vous pilotez, ils le mettent dans une certaine position, et donc ça ne semble pas aussi bizarre, mais pour un pilote, le ressenti ne semblera toujours pas normal. »

Retrouvez toutes les photos de la journée d’essais à Barcelone en cliquant ici (galerie mise à jour régulièrement).

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less