Formule 1

Le crash sous voiture de sécurité n’est pas la plus grosse déception de Russell en 2020

Il cite le Mugello et non Sakhir ou Imola

Recherche

Par Alexandre C.

14 janvier 2021 - 14:39
Le crash sous voiture de sécurité (...)

A Imola, George Russell semblait en lice pour finir dans le top 10, dans une Williams pourtant modeste, après une course par élimination. Et pourtant, le Britannique perdit tout en se crashant bêtement sous voiture de sécurité. Il faut dire que les pneus de sa monoplace avaient bien refroidi…

Cette déception avait été précédée par une autre, au Mugello. George Russell était 11e alors que le Grand Prix avait été marqué par un carambolage monstre, au restart de la voiture de sécurité. Mais alors que Romain Grosjean ou Kimi Räikkönen avaient pu chauffer les pneus, en pouvant reprendre leur tour, les pneus du Britannique étaient de nouveau restés froids. Et George Russell avait échoué à la 11e place, à une poignée de secondes de la Ferrari de Sebastian Vettel…

Entre l’erreur bête d’Imola et l’opportunité manquée du Mugello, quelle est la plus grande déception pour George Russell ? De manière surprenante, le pilote Williams répond : le Mugello.

« Le Mugello a été le point le plus bas en toute honnêteté car, à ce moment-là, à la mi-septembre, nous pensions probablement que les points étaient possibles contrairement à la saison dernière. »

« C’était une énorme opportunité et perdre comme nous l’avons fait, juste au finish, c’était incroyablement déchirant. »

« Alors qu’à Imola, c’était un sentiment incroyablement étrange pour moi parce que c’était une erreur si peu orthodoxe, disons... Tout s’est dérobé à nous si vite. C’était un sentiment très différent, mais évidemment, ces deux-là faisaient partie des points bas. »

A part ces deux déceptions, la saison de George Russell a bien sûr été très réussie chez Williams. En particulier en qualifications, où il est régulièrement apparu en Q2, en écrasant au passage son coéquipier Nicholas Latifi.

« Les moments forts pour moi, sans aucun doute, ont été certaines des performances en qualifications. Elles étaient incroyablement exaltantes. »

Et quelle est la meilleure qualification de l’année selon George Russell, sur un plan personnel ?

« Probablement cette première Q2, sur le mouillé, en Autriche – pensez qu’à l’époque nous étions à un dixième du rythme de Ferrari. Nous n’avions pas réalisé à quel point la saison de Ferrari allait être difficile, sachant qu’ils avaient terminé deuxièmes la saison précédente, mais c’était sans aucun doute le sommet. »

« Ensuite, être dans la mêlée avec d’autres personnes, faire la course les uns contre les autres... J’ai parlé avec le directeur de l’équipe Alfa Romeo et nous avons dit que c’était bien d’avoir d’autres personnes contre qui faire la course, pour nous donner cette compétitivité. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less